Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Un TGV pour manifester contre la réforme des lycées

Les langues de France...se délient sous le ministère de l'Enseignement


L'Institut d'Estudis Occitans finance partiellement le voyage aller-retour des manifestants du 30 novembre. Ce samedi là les défenseurs des langues minoritaires de France se donnent rendez-vous au ministère de l'Enseignement.



Cours d'occitan-langue d'oc à Nice. La belle vitalité peut être découragée par la réforme les lycées (photo MN)
Cours d'occitan-langue d'oc à Nice. La belle vitalité peut être découragée par la réforme les lycées (photo MN)
Frappées par la concurrence directe entre options au lycée, et leur survie laissée à la libre appréciation des chefs d'établissement, les langues dites régionales ont peu de chances de survivre dans le système public d'éducation en France. La minoration de leur coefficient pour le baccalauréat achèvera d'en éloigner les lycéens.

Déjà les informations alarmistes affluent : tel professeur a perdu ses heures d'enseignement et est prié d'assister le documentaliste de son lycée...Dans les Alpes-de-Haute-Provence 100% des cours d'occitan-langue d'Oc a disparu entre 2018 et 2019, a Carpentras un lycée  sur deux ne l'organisera plus. A La Seyne-sur-Mer, le cours devait être créé au lycée Beaussier, il ne le sera pas....

Face à l'énormité du coup porté par le ministre de l'Enseignement Jean-Michel Blanquer, les ripostes locales ne suffisent plus. Aussi l'idée d'une réponse hexagonale a t'elle été lancée en septembre par le député européen François Alfonsi (Corse) et le député Paul Mollac (Breton). 

 

Un TGV financé par l'IEO, l'Aeloc...et un peu les manifestants

Les manifestants participeront à hauteur de 30€ (ou plus s'ils le souhaitent - photo MN)
Les manifestants participeront à hauteur de 30€ (ou plus s'ils le souhaitent - photo MN)
Le 30 novembre prochain les défenseurs de l'occitan, du breton, du corse, du basque, du catalan, de l'alsacien, de l'arpitan, du mosellan, du Flamant occidental, des langues créoles et des dialectes d'oïl ou d'autres langues enseignées se sont-ils donné rendez-vous sous les fenêtres du ministre en matinée.

La manifestation devait d'abord être organisée pour le 16 du même mois, mais la célébration du premier jour de la crise dite des "gilets jaunes" a fait changer de date les organisateurs, et partant a donné du temps à tous pour l'organiser au mieux.

En Provence l'Institut d'Estudis Occitans a pris l'initiative de financer partiellement le voyage aller-retour Marseille-Paris afin de permettre aux défenseurs de participer à cet acte important. L'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc s'est associée à l'initiative.

Le TGV accueillera donc les volontaires pour une manifestation qui décidera sans doute de l'avenir de la contestation de la réforme des lycées.

Il en coûtera trente euros (30€) pas plus aux participants, le reste étant pris en charge par Creo, IEO et Aeloc.

Ceux qui ne pourraient pas se déplacer ce jour-là à Paris sont priés par les organisateurs de faire un don, à une hauteur qu'ils choisiront, afin de soulager la charge financière des organisateurs.

Il faut annoncer sa participation le plus vite possible

Manifestation le 20 mars dernier au Rectorat d'Aix-Marseille (photo MN)
Manifestation le 20 mars dernier au Rectorat d'Aix-Marseille (photo MN)
Les chèques doivent être adressés au plus tôt (à l'ordre de Creo Provence) avec vos noms et prénoms et toute coordonnée qui permette de vous joindre à : IEO-CREO / Ostau de Provença / 8bis Avenue Jules Ferry / 13100 Aix-en-Provence.

Les organisateurs ont évidemment besoin d'être rassurés sur l'importance que donneront les Provençaux à la survie du système d'enseignement de la langue d'oc dans les deux académies de Nice et d'Aix-Marseille.

Il est donc crucial que les volontaires fassent connaitre au plus tôt leur participation. 


Mercredi 13 Novembre 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.