Aquò d'Aqui


            partager partager

Teatre : una serada misteriosa a Niça


Une soirée de rire et de suspens avec la représentation de « Mistèri au comissariat », la pièce de Reinat Toscano, par la troupe du Rodou Nissart.



Lo 24 d’octòbre 2014, à Niça, la polida Sala Laura Ecard, au Bolevard Sant Ròc, a aculhit la chorma dau Rodou Nissart, que donava « Mistèri au comissariat », de Reinat Toscano.
 
Dins aquela pèça, se véson lei personatges dei romans policiers de Reinat Toscano, a l’entorn de son protagonista Matieu Sampeyre, qu’es confrontat a doi fantaumes que fan son aparicion au comissariat. Fantaumes qu’es solet a vèire...
 
Coma ja per la precedenta pèça de Reinat Toscano, « Revira-Mainatge », lo metèire en scena  Jan-Lois de Coster a mostrat fòrça inventivitat, per maridar li scenas comiqui e aquélei, mai seriosi, qu’evòcon quàuquei paginas de l’istòria dau quartier niçard de la Diga dei Francés.
 
La performança es tambèn de faire parlar en niçard de personatges coma la frema de servici madama M’Balà (amé Sèrgi Chiaramonti) ò Ahmed, l’amic de Matieu Sampeyre e de son collega Tòni.
 
La sala èra clafida d’un public captivat tre lei promièrei segondas, e se notava tambèn la presença de l’autor e de Cristòu Daurore qu’interveniá per Ràdio Nissa Pantai.
 
La clau dau mistèri, vos la dirèm pas, mai vos conselham vivament de pas mancar la representacion venenta (vèire sus lo site dau rodou nissart).
 
Podètz tambèn, se n’avètz la possibilitat, faire venir la pèça dins vòstre relarg. De notar, d’alhors, qu’Auba Novèla, l'ostau d'edicions de Reinat Toscano, a publicat una version niçard/francés, çò que pòu permetre, se siatz interessats, de montar la pèça en francés tambèn.

Dimanche 26 Octobre 2014
Renat Mine




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.