Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Sus la tela la lenga tala coma se parlava


AIX-EN-PROVENCE. Le Cep d’Oc a présenté son site web de transmission orale. Alimenté par des bénévoles, il mettra en ligne une cinquantaine de témoignages par an, dans l’occitan qu’ont appris en famille les locuteurs naturels.



Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Sus l’ecran vaquí un vielh amb sa casqueta que nos parla gavòt coma plus degun lo parla benlèu. Racònta coma èra la societat quand tornèt dau servici militar. E se la lenga occitana se mescla de francés tre que lei mots li mancan, es que tota sa vida a parlat coma aquò.
 
Coma aqueu son a l’ora d’ara una quinzena que nos parlan, per mai que d’un delà de la mòrt, coma parlavan nòstrei rèires, un occitan que sembla qu’una lenga cosina per aquelei que l’an aprés a l’escòla.
 
Es justament una dei tòcas dau Cep d’Oc, amb son site web, presentat as Ais dimars 25 de setembre de 2013, que « de permetre au monde d’entendre la musicalitat de la lenga e de prendre consciéncia de la varietat fantastica de sei parlars, que nos donan 45 000 mots de provençau, quand lo francés ne’n prepausa que 15 000 ».

Une nouvelle vidéo chaque semaine

L’ancian productor de Vaquí, l’emission en lenga nòstra de France 3 Méditerranée, Jan Pèire Belmon, ara president dau Cep d'Oc, o ditz : « i aurà una vidèo de mai chasca setmana en linha ».
 
Serà prepausada amb son sotalinhatge en grafia classica, mistralenca e en francés. Lo tèxte podrà tanben èstre prepausat a despart.
 
Per aquò de formacions seràn organizadas amb aquelei que, benevòls, voudràn se passejar per Provença-Aups-Còsta d’Azur, per entrevistar davant una camèra fixa lo monde que parla, e subretot que parla en seguida d’una transmission familiala.

Lire aussi : Le Cep d’Oc prépare un système de collectage et de partage de l’oral occitan en Provence 



Samedi 28 Septembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.