Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Sus la tela la lenga tala coma se parlava


AIX-EN-PROVENCE. Le Cep d’Oc a présenté son site web de transmission orale. Alimenté par des bénévoles, il mettra en ligne une cinquantaine de témoignages par an, dans l’occitan qu’ont appris en famille les locuteurs naturels.



Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Sus l’ecran vaquí un vielh amb sa casqueta que nos parla gavòt coma plus degun lo parla benlèu. Racònta coma èra la societat quand tornèt dau servici militar. E se la lenga occitana se mescla de francés tre que lei mots li mancan, es que tota sa vida a parlat coma aquò.
 
Coma aqueu son a l’ora d’ara una quinzena que nos parlan, per mai que d’un delà de la mòrt, coma parlavan nòstrei rèires, un occitan que sembla qu’una lenga cosina per aquelei que l’an aprés a l’escòla.
 
Es justament una dei tòcas dau Cep d’Oc, amb son site web, presentat as Ais dimars 25 de setembre de 2013, que « de permetre au monde d’entendre la musicalitat de la lenga e de prendre consciéncia de la varietat fantastica de sei parlars, que nos donan 45 000 mots de provençau, quand lo francés ne’n prepausa que 15 000 ».

Une nouvelle vidéo chaque semaine

L’ancian productor de Vaquí, l’emission en lenga nòstra de France 3 Méditerranée, Jan Pèire Belmon, ara president dau Cep d'Oc, o ditz : « i aurà una vidèo de mai chasca setmana en linha ».
 
Serà prepausada amb son sotalinhatge en grafia classica, mistralenca e en francés. Lo tèxte podrà tanben èstre prepausat a despart.
 
Per aquò de formacions seràn organizadas amb aquelei que, benevòls, voudràn se passejar per Provença-Aups-Còsta d’Azur, per entrevistar davant una camèra fixa lo monde que parla, e subretot que parla en seguida d’una transmission familiala.

Lire aussi : Le Cep d’Oc prépare un système de collectage et de partage de l’oral occitan en Provence 



Samedi 28 Septembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.