Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Sus la tela la lenga tala coma se parlava


AIX-EN-PROVENCE. Le Cep d’Oc a présenté son site web de transmission orale. Alimenté par des bénévoles, il mettra en ligne une cinquantaine de témoignages par an, dans l’occitan qu’ont appris en famille les locuteurs naturels.



Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Le Cep d'Oc organisera des sessions de formation pour les vidéastes qui collecteront les témoignages a précisé Jean-Pierre Belmon, son président (photo MN)
Sus l’ecran vaquí un vielh amb sa casqueta que nos parla gavòt coma plus degun lo parla benlèu. Racònta coma èra la societat quand tornèt dau servici militar. E se la lenga occitana se mescla de francés tre que lei mots li mancan, es que tota sa vida a parlat coma aquò.
 
Coma aqueu son a l’ora d’ara una quinzena que nos parlan, per mai que d’un delà de la mòrt, coma parlavan nòstrei rèires, un occitan que sembla qu’una lenga cosina per aquelei que l’an aprés a l’escòla.
 
Es justament una dei tòcas dau Cep d’Oc, amb son site web, presentat as Ais dimars 25 de setembre de 2013, que « de permetre au monde d’entendre la musicalitat de la lenga e de prendre consciéncia de la varietat fantastica de sei parlars, que nos donan 45 000 mots de provençau, quand lo francés ne’n prepausa que 15 000 ».

Une nouvelle vidéo chaque semaine

L’ancian productor de Vaquí, l’emission en lenga nòstra de France 3 Méditerranée, Jan Pèire Belmon, ara president dau Cep d'Oc, o ditz : « i aurà una vidèo de mai chasca setmana en linha ».
 
Serà prepausada amb son sotalinhatge en grafia classica, mistralenca e en francés. Lo tèxte podrà tanben èstre prepausat a despart.
 
Per aquò de formacions seràn organizadas amb aquelei que, benevòls, voudràn se passejar per Provença-Aups-Còsta d’Azur, per entrevistar davant una camèra fixa lo monde que parla, e subretot que parla en seguida d’una transmission familiala.

Lire aussi : Le Cep d’Oc prépare un système de collectage et de partage de l’oral occitan en Provence 



Samedi 28 Septembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.