On est toujours le sud de quelque part

Région Sud, c'est le nouveau nom de la Provence. Mieux que l'horrible Paca, mais signe du mal à l'aise des élites politiques avec notre identité, toujours mise de côté.

Nous nous sommes assez élevés ici contre cet horrible acronyme sensé résumer notre condition de Provençal, Alpin et Cotedazuréen (!)…Paca ! Que les « Pacaliens » fassent un pas en avant…Personne, bon.
 
Nous ne pleurerions pas la défunte Paca, mais de toute façon elle a encore de beaux jours devant elle, hélas.






            partager partager

Le Cep d’Oc prépare un système de collectage et de partage de l’oral occitan en Provence


AIX-EN-PROVENCE. Le Centre d’Oralité de la Langue d’Oc est entré dans le giron de la Commune d’Aix. L’association qui gérait le Col’Oc a changé de nom et organise le collectage de l’occitan de Paca avec du matériel professionnel tout en favorisant le débat. Elu président de ce Cep d’Oc en 2012, Jan Pèire Belmon trace pour Aquò d’Aquí les grandes lignes d’un projet qu’il veut de qualité professionnelle.



Fraîchement retraité de l'audiovisuel public, l'ancien producteur de l'émission Vaquí prépare l'organisation du collectage de la langue d'Oc en Provence (photo MN)
Fraîchement retraité de l'audiovisuel public, l'ancien producteur de l'émission Vaquí prépare l'organisation du collectage de la langue d'Oc en Provence (photo MN)
Le Cep d’Oc est désormais la structure associative qui accompagne le Centre d’Oralité de la Langue d’Oc dans le collectage de la parole occitane. En pratique que va-t-il se passer ?
Il a fallu en préalable assurer le passage du Centre d’Oralité de la Langue d’Oc, dont le statut était associatif, à la Commune d’Aix. Et également pérenniser en même temps l’emploi d’Anne Vasseur, qui y travaille. Les fondateurs du Coloc avaient envie de passer le témoin, et c’est dans ce contexte qu’est né Cep D’oc, pour faire vivre les collections. Donc à la Ville la gestion de la médiathèque, et à l’association la mission de récolter du matériel sonore.

Nous ferons du collectage, d’une façon professionnelle. Il a fallu acquérir du matériel de prise de vues et de montage broadcast, c’est-à-dire capable de permettre une diffusion télévisée. Nous avons déjà organisé une session de formation à la prise de vues, et en janvier nous en organiserons un autre dédié au montage.

En parallèle nous allons aussi organiser une formation à l’entretien avec un ethnologue. Pour cela nous compterons sur l’aide du Museon Arlanten.

Enfin nous devons favoriser le partage de ce que nous collecterons. Nous faisons donc créer par une société spécialisée un site internet de grande capacité. Il suffira au visiteur de cliquer sur un lieu choisi sur une carte, pour pouvoir entendre un échantillon du parler de l’endroit, pendant qu’une fiche avec texte écrit, traduction et notice linguistique s’affichera. Un lien permettra d’accéder à l’entretien en entier. Au printemps nous formerons trois webmestres à la maîtrise de l’outil.

Les locaux aixois du Col'Oc devraient accueillir un débat mensuel autour de l'image et de la langue d'Oc (photo MN)
Les locaux aixois du Col'Oc devraient accueillir un débat mensuel autour de l'image et de la langue d'Oc (photo MN)
Vous continuerez à occuper la bastide du Parc Jourdan où est installé le Col’Oc ? Pour y faire quoi ?
Nous disposons avec l’Ostau de Provença d’un beau lieu à Aix, et nous avons déjà commencé à y organiser des débats sur l’image et la langue d’oc afin de faire vivre l’endroit où nous nous trouvons. Pour 2013 le programme est déjà arrêté. Nous commencerons à la fin janvier par rendre hommage aux créateurs du Col’Oc, Marc Audibert, Jean Saubrement et Lucien Durand.

Pouvez-vous brosser ce programme de débats pour 2013 ?
En février nous parlerons des « paraulas d’escrivans » à l’aide d’un DVD. En mars nous parlerons du Rhône. En avril nous monterons une exposition à l’occasion des Cantejadas, le spectacle et la chorale d’écoliers qu’organisent les enseignants de provençal du premier degré tous les deux ans. Il y aura ainsi une rencontre mensuelle jusqu’à la fin de l’année. Nous rendrons notamment hommage au cinéaste Jean Fléchet, peut-être avec ses films les moins connus. Et, si toutefois sa méthode Assimil de l’occitan est déjà publiée, nous inviterons le linguiste Nicolas Quint ; la partie dédiée au provençal a été préparée à Aix.

Mardi 15 Janvier 2013
Michel Neumuller





1.Posté par BAQUIE le 16/01/2013 12:03
Merci au Cep d'òc e au sieu president per aquesta iniciativa. Mancam d'imatges associats a la paraula. Retrovar cen que fa la diversitat e l'unitat de la nòstra lenga òccitana es quauqua ren que sosteni a titre personal e que l'IEO-06 sosten tanben. Merci tanben a l'omenatge rendut ai fondators dau Col'òc Marc Audibert, Jean Saubrement e Lucien Durand.

2.Posté par Patrick Sauzet le 16/01/2013 12:50
Cars amics,
saludi aquesta fòrça aürosa iniciativa.. Aquel tipe de trabalh es precios per la valorizacion sociala de la lenga e tanben per son estudi scientific.
D'aquel punt de vista, se fa mestièr, sèm lèstes (e parli fisadament al nom de collègas linguistas de las autras universitats) a portar pèire e collaborar amb l'entrepresa se los que la mena o desiran.
Ben coralament e astre !
Patrick Sauzet Universitat de Tolosa 2 - Lo Miralh
occitan@univ-tlse2.fr
PS: lo site de l'associacion CEP d'oc sembla qu'es estat ocupat per un comando de pescairs japoneses..... s'avètz un ligam utilisable, me seria util!

3.Posté par Anna-Maria Sgaravizzi le 16/01/2013 17:36
Osca a la chorma de Cep d'òc que realiza un'òbra importanta e necessària per la lenga e la sieu transmission pròch lu joves.
Bòn vam en toi, e bèla annada 2013!

4.Posté par babois j-c le 16/02/2013 16:05
es una foarça boana idea li a encara dins lei noatres vilatges dei gents que
charron una lenga richa e qu'an dei coneisenças grandassas sus lei mestiers
e la vida dau temps passat

contactar l'escola deis inferns a pignans

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Abonnez vous à Aquò d'Aquí avant d'avoir soif !

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.