Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Séuvo prouvençalo : ben lèu d’aubre fourestié ?


LA BEDOULE. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a suscité la creation du GREC (Groupe régional d’experts sur le climat) en Provence voici quelques années. E ce dernier se pose la question du devenir de nos forêts avec le changement climatique.



Au nivèu regiounau, lou G.R.E.C. qu’obro pèr ajougne aquel óujeitiéu, es un maiun d’ourganisme scientifi que dèu assegura la ligasoun entre li cercaire, li decidaire, lis assouciacioun e li ciéutadan. A pèr toco de pourgi de couneissènço foundado sus li resulto de l’óusservacioun dóu mitan bouscaren. 

Se lou dianousti pauso plus gis de proublèmo e fai counsensus, li responso podoun pamens dessembla, segound li culturo de cade ourganisme, lis uno pus ecoulougico, lis autro pus ecounoumico.

Se tóuti recounèisson lou role de la séuvo coume pous de carbone, d’ùni pènsoun que ié fau interveni lou mens poussible, d’àutris afourtisson que la fau ajuda pèr una intervencioun umano que l’entretendraad.

Mai la necessita de soun eisistènci es vitalo à l’ouro d’ara dins la lucho contro lou recaufage. La questioun se pauso alor, coumo uno di pisto d’adatacioun, de faire veni de plants de l’autro ribo de la mar, que sarien mièis adata i condicioun de l’evoulucioun climatico atualo.

Vesèn que sian à la debuto d’un proucessus de decisioun que prendra de tèms mai que poudren pas defugi.
 
Si les uns penchent pour l'intervention minimale et les autres pour une action humaine renforcée, tous conviennent de l'intérêt de notre forêt méditerranéenne (photo MN)
Si les uns penchent pour l'intervention minimale et les autres pour une action humaine renforcée, tous conviennent de l'intérêt de notre forêt méditerranéenne (photo MN)

Le compte rendu complet de cette réunion sur l'avenir des forêts dans le changement climatique sera publié intégralement dans notre mensuel du mois de décembre-janvier. Nos abonnés profiteront de toute l'information, rejoignez-les dès à présent pour le prix d'un restaurant.

Jeudi 22 Novembre 2018
Danis Ros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.