Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Séuvo prouvençalo : ben lèu d’aubre fourestié ?



LA BEDOULE. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a suscité la creation du GREC (Groupe régional d’experts sur le climat) en Provence voici quelques années. E ce dernier se pose la question du devenir de nos forêts avec le changement climatique.



Au nivèu regiounau, lou G.R.E.C. qu’obro pèr ajougne aquel óujeitiéu, es un maiun d’ourganisme scientifi que dèu assegura la ligasoun entre li cercaire, li decidaire, lis assouciacioun e li ciéutadan. A pèr toco de pourgi de couneissènço foundado sus li resulto de l’óusservacioun dóu mitan bouscaren. 

Se lou dianousti pauso plus gis de proublèmo e fai counsensus, li responso podoun pamens dessembla, segound li culturo de cade ourganisme, lis uno pus ecoulougico, lis autro pus ecounoumico.

Se tóuti recounèisson lou role de la séuvo coume pous de carbone, d’ùni pènsoun que ié fau interveni lou mens poussible, d’àutris afourtisson que la fau ajuda pèr una intervencioun umano que l’entretendraad.

Mai la necessita de soun eisistènci es vitalo à l’ouro d’ara dins la lucho contro lou recaufage. La questioun se pauso alor, coumo uno di pisto d’adatacioun, de faire veni de plants de l’autro ribo de la mar, que sarien mièis adata i condicioun de l’evoulucioun climatico atualo.

Vesèn que sian à la debuto d’un proucessus de decisioun que prendra de tèms mai que poudren pas defugi.
 
Si les uns penchent pour l'intervention minimale et les autres pour une action humaine renforcée, tous conviennent de l'intérêt de notre forêt méditerranéenne (photo MN)
Si les uns penchent pour l'intervention minimale et les autres pour une action humaine renforcée, tous conviennent de l'intérêt de notre forêt méditerranéenne (photo MN)

Le compte rendu complet de cette réunion sur l'avenir des forêts dans le changement climatique sera publié intégralement dans notre mensuel du mois de décembre-janvier. Nos abonnés profiteront de toute l'information, rejoignez-les dès à présent pour le prix d'un restaurant.

Jeudi 22 Novembre 2018
Danis Ros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.