Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Scenariòs catastrofas per l’ennevament aupenc


L’enneigement pâtira du réchauffement climatique dans les Alpes à un point encore peu imaginable, selon les conférenciers d’un colloque international. Les adrets, spécialement dans les Alpes du Sud, seront les plus impactés dans cinquante ans.



A 1800 m et autour de 2050 ce village du Champsaur et la proche station de ski  verraient leur saison blanche réduite de deux mois (photo MN)
A 1800 m et autour de 2050 ce village du Champsaur et la proche station de ski verraient leur saison blanche réduite de deux mois (photo MN)
Coma dejà l’an dich lei scientifiques de l’Agéncia de l’Aiga en França, la nèu tombarà pas tant coma avuei vèrs 2030-40. S’a l’ora d’ara lo rescaufament climatique se ves pas vertadierament, confondut amé lei variacions climaticas que d’una annada a l’autra fan que la nèu tomba mai o mens, un congrès internacionau nos ditz que dins 20 ans, dejà se veirà mai.
 
A l’International Snow Science Workshop (ISSW, Conferéncia Internacionala sus l’Estudi de la Nèu) que s’es acampat a Grenoble entre lo 21 e lo 25 d’octòbre 2013, 600 scientifiques an comentat lei resultats atenduts dau rescaufament dins leis Aups.

Les Alpes du Sud perdraient jusqu'à 60% d'enneigement à la fin du siècle

Pour le moment les variations d'enneigement d'une année sur l'autre restent fortes et masquent la tendance longue à la raréfaction de la neige dans les Alpes du Sud (photo MN)
Pour le moment les variations d'enneigement d'une année sur l'autre restent fortes et masquent la tendance longue à la raréfaction de la neige dans les Alpes du Sud (photo MN)
Gerarld Giraud, dau Centre d’Estudis de la Neu (de MeteoFrance) a poscut dire que « quasi 70 à 80% de nèu en mens son esperats a 1800 m » segon un scenariò dau projèct de recèrca Scampei, especialisat per lei relargs montanhencs.
 
« Per lo pièger scenariò, es aquò que nos ditz aquel estudi » . E mai qu’a partir de 3000 m sus leis ubacs, l’ennevament baissarà de 20 a 30% a l’orizont 2070-2100. Mai dins lo sud deis Aups, valent a dire nòstreis Aups occitanas, aquela baissa serà pusleu de 50 a 60%, segon Gerald Giraud.
 
Li aurà segur mens de mes de sason de nèu, e tota l’economia toristica ne’n serà segurament cascalhada.

Mercredi 30 Octobre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.