Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 













            partager partager

Sarà Laurens redonne vie aux originaux du Cardo


Sarà Laurens publie son second volume de nouvelles. La jeune auteure s'est attachée à décrire un quartier provençal où les gens originaux ne s'excluaient pas de la communauté.



Sarà Laurens avait déjà publié en 2010 un premier recueil de nouvelles, Sus lo viu (photo MN)
Sarà Laurens avait déjà publié en 2010 un premier recueil de nouvelles, Sus lo viu (photo MN)
Avec Cardo Sarà Laurens nous présente ses souvenirs d'enfance à travers la société d'une ville qui n'est pas nommée, fortement marquée par le protestantisme, et foncièrement occitane.

Avant même de l'avoir lu, nous pouvons vous conseiller ce recueil de nouvelles morales et cocasses tout à la fois. Elle disent une ambiance de convivència, et nous parlent d'un temps vraiment pas lointain où les originaux n'étaient pas rejetés à la marge, mais avaient droit de cité. 

Or, la cadette du comité de rédaction d'Aquò d'Aquí en laisse s'ébrouer quelques uns au gré de cette chronique, d'originaux. Lili la vieille fille, Pauline la chanteuse, Dòna Riu qui cherche des collants de femme pour son homme...

Tous ne semblent courir dans ces 80 pages que pour nous dire que la vie vaut d'être vécue si c'est près de gens qui sauront raconter votre histoire. Pas d'anonymat chez Sarà Laurens, chacun à sa place, et peut la transgresser pour le plaisir des lecteurs.
 

Pré publiées dans Aquò d'Aquí

Si nous pouvons nous permettre de vous conseiller, les yeux fermés, cette lecture, c'est que nous connaissons déjà ces chroniques. Et les fidèles lecteurs de l'édition mensuelle d'Aquò d'Aquí les ont eues aussi sous les yeux.

Sarà en effet, les a prépubliées dans notre journal. Et comme toutes ne sont pas reprises dans ce recueil, il ne nous semble pas impossible d'en voir un de ces jours apparaître un second tome.

Entre la pré publication et l'édition que sort aujourd'hui IEO Edicions avec le Creo Provençal, dans une collection Memòris, il y a cependant eu un changement.

Sarà Laurens a confié la relecture de ses nouvelles au discret Bernat Moulin. Déjà crédité d'un dictionnaire français-provençal du Creo Provença, cet agrégé de mathématiques est aussi relecteur d'une partie des oeuvres de Magali Bizot. Et vous pouvez encore juger de ses choix lexicaux dans les articles de ce site doté du logo "SLO".

Il renforce la qualité des écrits de Sarà Laurens, sans dénaturer ses originalités.

Bonne lecture.

Sarà Laurens - Cardo. IEO Edicions, coll. Memòris, 80p. 16€.
 

Mardi 25 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Parler occitan, l'avenir

Rodin Kaufmann sort ces jours-ci son nouvel album, Pantais clus, fruit d'un long travail. Et sinon, que fait-il ? Il retourne à l'école ; de là il échange et nous parle des identités.

En ce moment entre autres choses j’interviewe des enfants. On parle du temps, des souvenirs et des souhaits. Aujourd’hui j’étais à l’école primaire Mandela de Béziers. En face de moi il y avait Birgul et Oumaima, qui sont en CE1, et elles apprennent le français et l’occitan en même temps.
Rodin Kaufmann (photo MN)


L'Aquò d'Aquí de février attend votre abonnement

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.