Aquò d'Aqui


            partager partager

Responsas evasivas a la Felco


PARIS. Les collaborateurs de Jean-Michel Blanquer renvoient la normalisation horaire des cours d'occitan à plus tard, quand le Conseil des Langues Régionales sera créé. La question faisait partie des préoccupations des enseignants d'occitan dans le système Public d'éducation.



Marie-Jeanne Verny et Olivier Pasquetti (costume bleu), les délégués de la Felco, lors de la rencontre au ministère de l'Enseignement, le 7 octobre dernier (photo Felco DR)
Marie-Jeanne Verny et Olivier Pasquetti (costume bleu), les délégués de la Felco, lors de la rencontre au ministère de l'Enseignement, le 7 octobre dernier (photo Felco DR)

Un mes après lo visiò-rescòntre entre lo premier ministre Jean Castex e lei representants de l’ensenhament associatiu en immersion, deguna avançada s’es facha.

 

Lo 7 d’octòbre èra la Federacion deis Ensenhaires de Lenga e Cultura d’Oc qu’èran au ministèri de l’Educacion, amb un document de 27 paginas per evocar totei lei questions que volián tractar Marie Jeanne Verny e Olivier Pasquetti, dins un rescòntre amé dos collaborators de Jean-Michel Blanquer.

 

D’aqueu rescòntre onte la Felco a demandat a l’Estat una politica d’ofèrta d’ensenhament e lei fonccionaris an dich que vòlián respondre an una demanda sociala solament quora s’exprima, fau sotalinhar que lo ministèri a encara donat ges de directiva ai cap d’establiments per faire de l’occitan una lenga ensenhada dins l’orari normau de totei leis cors.

 

S’agissiá per la Felco d’evocar, entre autres ponchs, l’article 7 de la Lèi Molac, ara promulgada manca l’ensenhamen immersiu dins lo sistèmi public. La Lèi precisava que « la lenga regionala es una matèria ensenhada dins l’encastre de l’orari normau deis escòlas… amé la tòca de [la] prepausar a totei leis escolans ».

 

Am’aquò la Lèi Molac deuriá signar la fin dei ensenhaments d’occitan ais « oras pebres », o a impausar aqueleis ensenhament a l’ora de manjar, o encara a sièis oras dau vespre, quora leis autreis escolans sòrton deis establiments. D'escomessa passariá a la normalitat.

 

Fau constatar que la responsa ministeriala siguèt de remandar tota decision sus aquò a la creacion dau Consèu nacionau dei lengas regionalas, anonciat per Jean Castex lo 15 de setembre, mai que resta, un mes après, una idèa e pas mai.

 

 


Jeudi 14 Octobre 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí d'octobre arrive ...
Dison que...

Aqueu Var ounte “es mort lou prouvençau”

Mais oui monsieur le Recteur, le provençal est bel et bien enseigné dans le Var. D’ailleurs nous allons vous dire où...

Li grand founciounàri deurien bèn se faire acoumpagna per èstre segur de pas dire publicamen de contro-verita. Coumo per eisèmple afierma que dins Var lou prouvençau es mort, à l’escolo.

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.