Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Rendre à l’olive son vrai nom


L’ethnobotaniste Josiane Ubaud est également lexicographe. Elle vient de publier sur internet un plaidoyer pour le respect des appellations occitanes du fruit par les professionnels de l’oléiculture.



Aglandau ? Qué non! mai Aglandala... (photo XDR)
Aglandau ? Qué non! mai Aglandala... (photo XDR)
Par ignorance et particulièrement par savoir non transmis d’une génération à une autre, le vocabulaire de l’olive se perd, et surtout sort de toute logique grammaticale, dénonce avec mesure Josiane Ubaud.
 
L’ethnobotaniste vient de publier un long texte pour regretter cette situation.
 
« Vous ne pelez pas un bananier mais une banane ? » explique-t-elle.  « Vous ne crachez pas un noyau de cerisier mais de cerise ? Vous ne dites pas « une olive amer » ni « un olivier vieille » ? Aucun pépiniériste n’écrit dans sa liste d’arbres fruitiers à la vente dans son catalogue « cerisier, prune, pommier, poire, figuier, jujube », mélangeant sans distinction noms d’arbres et noms de fruits : il ferait rire tout le monde avec cette liste. Pourquoi commettez-vous donc ces équivalents lorsque vous parlez des oliviers et des olives ? »
 
Josiane Ubaud publie à l’attention des professionnels une liste des appellations des différentes variétés oléicoles, en espérant que les étiquettes dans la distribution en tiennent compte.

Mercredi 25 Juin 2014
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.