Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Rejoignez notre communauté d'abonnés!


Aquò d'Aquí s'intéresse particulièrement à l'enseignement de la langue d'oc et à la musique qui innove en juin. Abonnez-vous vite!



Notre numéro de juin sera livré aux abonnés tout début juin
Notre numéro de juin sera livré aux abonnés tout début juin
Il est temps pour vous de rejoindre le club de ces centaines de lecteurs qui contribuent à sauver la langue du pays....En se faisant plaisir.

Bioéthanol en Occitanie, enseignement en Provence, musique partout...

L'agriculture peut-elle faire rouler les autobus sans pour autant consommer trop les terres agricoles ? Et bien la Région Occitanie essaie, en tout cas...

Et vous votez dimanche ? Ah ! l'Europe. Quelle histoire. Felip Martel nous rappelle que le fédéralisme voulut que 14-18 fut vraiment la der des der...Mais sans beaucoup de succès. En France, le centralisme fut le plus fort.

Mais notre grande affaire, dans ce numéro de juin, ce sera l'enseignement. Une bonne nouvelle, l'Académie de Nice semble vouloir se donner les moyens de faire renaître l'occitan dans les lycées du Var. Eh! oui, il en a totalement disparu. Pour l'entendre à nouveau dans les salles de classe, il faut des heures de cours, et donc des enseignants.

Dans l'Académie voisine d'Aix-Marseille, c'est moins bien, c'est à dire moins que bien. Là, sur les papier les effectifs augmentent. Mais que le papier est trompeur!

Une bonne nouvelle, un des deux agrégés d'occitan-langue d'oc est Provençal. Nous voyons avec Didier Maurell ce qui semble indispensable pour sauver sa matière, mise à mal par l'Etat. Pas de secret! Selon lui, les enseignants doivent se faire voir, pour que l'Administration ne les envoie pas se faire voir ailleurs...

Pendant que l'économiste Felip Langevin continue son examen des inégalités marseillaises si frappantes, nous écoutons de la musique, elle adoucit les mœurs...Henri Maquet, Emmanuelle Aymès et Captain Flo nous diront quand même peut-être que pas tant que ça... L'Espaci Occitan de Gap, lui, nous propose une sélection "spécial fête de la musique"....

Et si vous voulez lire tout en les écoutant, nous vous recommandons le Florilège des poètes en langues minoritaires que vient de livrer Marie-Jeanne Verny. Il existe de grandes voix alsaciennes, basques ou occitanes, on ne les connait que mal parce qu'en France ça ne se fait pas d'être génial sans écrire français, mon bon monsieur.

Nos chroniques habituelles vous raviront peut-être : Le Naufragat de Phavorin, ses reportages en BD, ou le parler marseillais de Médéric. 

Alors n'hésitez pas une seconde à vous abonner, il est temps, notre numéro de juin vous le recevrez dès le début du mois.

Et n'oubliez pas que la langue d'oc dans l'actualité, c'est Aquò d'Aquí, chez vous tous les mois. Pour le prix d'un restau, sauver la presse en oc, ça vaut la peine, non ?

Jeudi 23 Mai 2019
Aquò d'Aquí




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.