Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Qu’auriá fa Max ?


L'auteur de la Ciutat deis eolianas revient à l'écriture avec cette histoire, où les valeurs du rugby rejoignent celles de la Résistance.



Le ballon ovale réprimé par Vichy (photo XDR)
Le ballon ovale réprimé par Vichy (photo XDR)
En 1943, en Vauclusa, un jove, afogat de rugbí a XIII, vai jogar una partida a Cavalhon.

Mai lo govèrn de Vichy a enebit aquel espòrt ! Lei sodards alemands arriban avant la fin e arrèstan lei jogaires.

L'eròi, que risca d'èstre mandat au STO en Alemanha, s'escapa dau trin e fugís amé un companh en Espanha fins a Gibraltar, puèi passa en Anglatèrra, per s'engatjar dins l'armada de la liberacion.

Un auvari de paracasuda cambiarà sei projèctes de retorn en França.  

Sa vida es viscuda de lònga coma una partida, e dins lei moments perilhós, se demanda totjorn "Coma auriá fach Max Rousié ?", son idòla, lo grand jogaire de jòc a XIII. 

Entre cade capitòl (ò "tengut", coma dins una partida) l'autor apond de reflexions personalas en mena d'omenatge a un espòrt gaire mediatisat. 

Frederic Vouland : La Partida clandestina / Le Match clandestin. 
Roman, bilenga occitan-françés. Edicions IEO Aude, 2013 (colleccion Vendémias). 160 p., 13 €.




Lundi 12 Mai 2014
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

Lo batèu de pèira

Le pédagogue Jòrgi Gròs, grand passeur de la langue occitane, fut un passionné du voyage. Mais le plus beau fut le voyage immobile que cet enraciné imagina depuis la maison familiale nîmoise. Il nous a quitté en février, à 95 ans, et son élève Sarà Laurens lui rend hommage pour Aquò d'Aquí


Deviá de segur arribar un jorn. Mai per ieu, au lendeman de sa mòrt, èra pas encara realitat, me siáu dicha lo lendeman. Lo Jòrgi Gròs moriguèt aier. Lo Jòrgi Gròs moriguèt aier. Lo Jòrgi Gròs... Benlèu que se me lo tòrni dire de lònga, dins ma tèsta, la vertat crudèla e absoluda se farà fin finala. 
Lo batèu de pèira


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.