Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Provençal en décrue, niçois maintenu


La situation de l’enseignement de la langue régionale est partout délicate, mais désespérée dans les départements alpins, trois ans après la mise en application de la réforme des collèges.



Dans l'Académie de Nice, environ 12% des établissements du secondaire proposent un cours d'occitan, surtout dans les Alpes-Maritimes (photo MN)
Dans l'Académie de Nice, environ 12% des établissements du secondaire proposent un cours d'occitan, surtout dans les Alpes-Maritimes (photo MN)
Si à Monaco le monégasque est obligatoire du CE2 à la classe de cinquième, il n’est enseigné en tout et pour tout que par sept professeurs. 

Voici peu les Académies de Nice et d'Aix-Marseille ont livré les chiffres essentiels de l'enseignement de l'occitan. Ils ne sont pas bons.
 
L’occitan dans l’Académie de Nice, l’est, enseigné, lui, par 19 enseignants couvrant 32 établissements secondaires, soit un peu plus de 12% des établissements, et une très faible proportion des élèves. Parmi eux, six enseignants professent dans le Var, le reste dans les Alpes-Maritimes, c’est-à-dire 13 professeurs dans 23 établissements.

 
L’Académie d’Aix-Marseille, elle, voit ces enseignements particulièrement installés depuis les années 1990, avec une Mission Langue Régionale qui œuvre dans les seules Bouches-du-Rhône, en soutien des enseignants du premier degré. C’est ce qui explique l’effectif de 8901 élèves touchés, dont 6982 dans les seules Bouches-du-Rhône. C’est encore moins de 4% de l’effectif total.

Décrue en collèges

La réforme des collèges a provoqué une décrue des cours d'occitan (photo MN)
La réforme des collèges a provoqué une décrue des cours d'occitan (photo MN)
En collèges la décrue est désormais sensible, puisque seuls 31 établissements proposent un enseignement d’occitan-langue d’oc, au lieu des 37 de 2016, et des 47 de 2015. Aucun dans les deux départements alpins n’a désormais de cours…Un comble pour les Alpes-de-Haute-Provence en particulier, où le Rectorat ne répond en rien à la bonne volonté d’un Conseil Départemental qui a voté un schéma d’accompagnement.
 
2200 élèves bénéficient d’un cours de langue dans les collèges de cette Académie, au lieu des 2735 de 2014. L’offre faiblissante explique très clairement la baisse des effectifs. La demande ne trouve pas de répondant.
 
A ce jour 24 lycées proposent un enseignement de langue régionale dans l’Académie à 846 lycéens, là en petite progression (837 en 2014).

Jeudi 4 Octobre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans ce numéro d'avril du mensuel Aquò d'Aquí

Dison que...

Irresponsables !…

Le confinement de Paris a entrainé un véritable exode, et parmi ceux qui partent certains diffuseront le covid partout, sans être qualifiés d’irresponsables. Mais les carnavaliers marseillais, eux, le sont assurément...

Que son irresponsables, aquelei Marselhés ! Fa dos mes èran seis elegits, demandant concertacien a l’Estat avans tota decisien, qu’èran dichs com’aquò per lo baile dei redaccions de l’Express, l’omnipresent televisuau Cristophe Barbier.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.