Aquò d'Aqui


            partager partager

Operà de Marselha : en 2017 Bel canto e martèu-picaire


MARSEILLE. Donizetti, Bellini, Verdi feront une bonne part de la saison marseillaise, où les solistes de l’Orchestre seront mis en valeur, après que des travaux auront abaissé une fosse particulièrement haute.



DU 27 septembre au 4 octobre, l'Hamlet d'Ambroise Thomas ouvrira la saison de l'Opéra de Marseille, avec Patrizia Ciofi (photo Christian Dresse DR)
DU 27 septembre au 4 octobre, l'Hamlet d'Ambroise Thomas ouvrira la saison de l'Opéra de Marseille, avec Patrizia Ciofi (photo Christian Dresse DR)
« Benurós l’òme que pren tota causa dau bòn costat, e entre tot eveniment, seguís per guida la rason ». Es amé lei paraulas ultimas dau Cosi fan tutte que vèn de capitar l’Operà de Marselha, que faudrà regretar que, en 2017, Mozart ne’n serà pas, de la sason d’aquel ostau venerable.
 
La sason venènta que començarà amé lo Hamlet d’Ambroise Thomas (creat à Paris en 1868), serà bèn marcada pèr lo Bel Canto. Donizzeti l’i serà jugat am’Anna Bolena (en octòbre 2016) e am’una unica representacien en versien de concèrt de Maria Stuarda, en omenatge a la cantairitz Annick Massis (30 d’octòbre). Vincenzo Bellini tanben ne’n serà, am’ I Capuleti e i Montecchi, en març 2017. Enfin, Don Carlo, de Verdi, clavarà la sason en junh.

Aquela sason serà pereu marcada per lo retorn de Lakmé, de Léo Delibes, que siguèt plus donat a Maselha despuei 1997.
 
Mai que d’un l’i vendrà vèire coma se despatolha la joina soprano Sabine Devieilhe, dins l’èr emblematic dei campanetas , o dins « onte vai la joina Indoa ? ».

Lei solistas marselhés botats a l’avant

Le directeur musical de l'Opéra Municipal, Lawrence Foster, dirigera Hamlet et Don Carlo (photo Marc Ginot DR)
Le directeur musical de l'Opéra Municipal, Lawrence Foster, dirigera Hamlet et Don Carlo (photo Marc Ginot DR)
A Novè, mai leugier, l’Operà representarà La Ratapenada, de Johann Strauss.
 
Dins tota la sason aurem l’ocasien d’entendre quauquei cantaires de tria , tala Patrizia Ciofi, qu’a trionfat en 2016 dins la Manon, de Massenet, o encara Jean-Philippe Corre o Marie-Ange Todorovitch.
 
La sala de l’Odeon serà, ela, consacrada a l’Opereta, amé La Belle Hélène d’Offenbach, o la Veuve Joyeuse de Lehar, entre sèt producciens.
 
Mai am’aquela sason de  l’Operà botarà en avant un solista de son orquèstra, a l’ escansença de la convidacien d’un maestro forastier. Es coma aquò que lo violon Dmitri Makhtin jugarà amé lo capolier Paolo Arrivabeni, ou que l’autre violon Da-Min Kim va farà amé Bruno Mantovani.

La fòssa d’orquèstra coma una galèra sus la mar

E tot aquò se farà entendre dins un operà una briga renovat. Est’estiu, la fòssa d’orquèstra serà d’efèct cavada, per l’abaissar de quaranta centimètres ; « l’acostica ne’n serà pas chanjada dins la sala » que rassegura Lawrence Forster, lo director musicau, « mai lo confòrt ne’n serà bèn milhorat per lei musicians ».
 
Una particularitat d’aquel operà, es que siguèt bastit sus la mar… Au sègle XV l’i èra encara quasi, e lei Marselhés d’aquela epòca an comolat tot lo quartier amé de tèrras, d’ arenas , de bòscs e mume de brigas d’anfòras anticas, que siguèron descavadas, pròche, en 1994 quand siguèt cavat lo parcament de la plaça General de Gaulle.

Mai leis auças d’aigas l’i siguèron totjorn una empacha. Es la premiera rason d’aquela particularitat de la fòssa, mai auta que de’n pertot en Euròpa, e segur pas facha pèr de musicians d’un mètre quatre vints e mai…
L'été 2016 la fosse d'orchestre sera en chantier...Les plus grands musiciens apprécieront l'agrandissement ! (photo
L'été 2016 la fosse d'orchestre sera en chantier...Les plus grands musiciens apprécieront l'agrandissement ! (photo

Jeudi 5 Mai 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.