La mitat presonièra

La statistique nous dit froidement la part émergée d'un quotidien d'entravées. La moitié féminine de la population n'est pas libre de ses mouvements.

Fa tot bèu just una setmana dimècres 17 d’abriu una joineta siguèt violada dins un trin regionau entre Ais e Marselha, dins un vagon onte li aviá d’autrei viatjaires. Sensa ren dire mai avans que l’enquista n’en digue mai, fau quand muma rementar que la tiera comença de pas s’acabar jamai.
 






            partager partager

Musiques trads cherchent mécènes…


CORRENS. Le Chantier, à Correns, lance une campagne de recherche de mécènes, individus ou entreprises souhaitant marquer leur implication territoriale et leur intérêt pour la création culturelle. Explications.



Joutes Musicales de Correns (photo Akwa-Betote DR)
Joutes Musicales de Correns (photo Akwa-Betote DR)
Diversifier ses ressources, grâce au mécénat, et trouver des soutiens durables de proximité, attachés à la culture du territoire, tels sont les objectifs visés par le Chantier depuis peu. Le centre de création et d’animation des musiques trads de création en Provence lance une campagne destinée à trouver une bonne dizaine de mécènes « ou plus si possible » espère raisonnablement Laurent Sondag, le directeur de communication de la structure sise à Correns (83).
 
Les subventions publiques ne sont pas appelées à augmenter, en tout cas pas dans les proportions qui permettraient au Chantier de développer encore ses activités.
 
« Les mécènes, qui peuvent être des individus ou des entreprises, certes déduisent plus ou moins les deux tiers de leurs apports au fisc ; mais leur action leur amène aussi un réel bénéfice d’image » soutient M. Sondag. Ils s’ouvrent aussi la possibilité d’évènements artistiques dont leur personnel ou leurs invités profiteraient. « C’est aussi un choix qui signe leur ancrage territorial et partage ce sentiment avec l’ensemble de leurs salariés, quand c’est une entreprise qui entre en mécénat ».

Résidences pour artistes d'expression occitane mais pas que

Sayon Bamba aux Joutes 2016 (photo Flag DR)
Sayon Bamba aux Joutes 2016 (photo Flag DR)
On ne compte plus les résidences d’artistes que cette entité vouée à la création musicale, organise dans le village de Correns, dans l’arrière-pays de Brignoles.
 
Une vingtaine d’entre elles, depuis 2007, ont permis des créations musicales impliquant la langue occitane. C’est le cas de « Chants de Bretagne et d’Occitanie » qui ont réuni là Renat Sette et Yann Fañch Kemener ; ou du groupe Chi Na Na Poun où l’on retrouve Manu Théron, Patrick Vaillant et Daniel Malvergne. Manu Theron encore avec les jeunes musiciens de l’IMFP pour « Paratge ». Ou encore Les Dames de la Joliette qui ont laissé un grand souvenir lors des dernières Joutes Musicales, en mai 2016.
 
Ces Joutes, mettent en présence, sur trois journées printanières, des plateaux de grande qualité artistique, et attirent de 3000 à 5000 amateurs dans le village niché entre vignes et collines. Organisées avec de nombeux bénévoles qui en assurent la convivialité, elles ont vu passer sur les scènes Le Corou de Berra, la troubadouresse Guylaine Renaud ou le groupe vocal féminin La Mal Coiffée, tous également partie prenante de résidences d’artistes dont sont sortis bien des CD.

Emulation créatrice

Le Chantier invite bien entendu de nombreux autres artistes Français et Etrangers, et participe d’une émulation créatrice dont nous rendons compte régulièrement. La structure, née au début du siècle, est actuellement gouvernée par son fondateur, le flûtiste et tambourinaire de renommée internationale Miquèu Montanaro. Celui-ci avait axé la programmation des dernières Joutes sur la musique trad et la créativité féminine. Les prochaines auront lieu du 2 au 4 juin 2017.
 
« Nous enregistrons déjà les premières signatures de mécènes, des individus pour le moment, dont les apports ne sont pas négligeables » souligne Laurent Sondag. « Nous allons essayer de convaincre également des entreprises de les rejoindre ».
Yamm Trio aux Joutes de Correns (photo Flag DR)
Yamm Trio aux Joutes de Correns (photo Flag DR)

Mardi 29 Novembre 2016
Michel Neumuller





1.Posté par Denis DROUET le 30/11/2016 20:18
Quelle richesse de publications musicales ...hélas très-trop méconnue du grand public et donc d'amateurs potentiels.

Je suggère que AQUO D'AQUI fasse début Décembre une discographie occitane (au sens large, bretons bienvenus, etc.) de l'année quasi écoulée.

Cette liste des CD récemment sortis pourrait ainsi constituer une play-list en vue des cadeaux de fin d'année.

Amistosament,

Danis

2.Posté par Michel Neumuller le 30/11/2016 21:29
C'est une excellente idée à laquelle nous ne pouvons donner suite par manque de moyens humains. Mais pourquoi ne pas essayer d'imaginer quelque chose d'approchant. On se pose la question et on ouvre une foire aux suggestions!

3.Posté par Denis DROUET le 01/12/2016 10:37
Peut-être que le CIRDOC (que l'on évoquait récemment) pourrait le faire ... après tout les bibliographies et les discographies sont bien dans les attributions des médiathèques.

En tout cas Michel, grâce à ton article, je viens de commander trois CD dont avant hier j'ignorais la parution. Merci.

Danis

4.Posté par Michel Neumuller le 01/12/2016 11:32
Excellente piste. On peut faire aussi directement appel aux artistes de chez nous pour envoyer petit résumé et photo du groupe ou de la jaquette...Anem va endraïar la causa aquesta setmana. E mercé per nos avisar de vòstrei demandas.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Voici Aquò d'Aquí de mai
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.