Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Moans Sartòu cèrca l’autarcia alimentària


La crise de la vache folle avait décidé la commune à maîtriser les approvisionnements de la cantine scolaire. Pour y parvenir, elle embauche un paysan dans le cadre de la fonction publique territoriale. Une première en France !



L'adjoint au Développement Durable, Daniel Le Blay : "la crise de la Vache Folle nous a conduit à viser l'autarcie alimentaire pour nos enfants. Il fallait maîtriser ce qui entrerait dans leurs assiettes" (photo MN)
L'adjoint au Développement Durable, Daniel Le Blay : "la crise de la Vache Folle nous a conduit à viser l'autarcie alimentaire pour nos enfants. Il fallait maîtriser ce qui entrerait dans leurs assiettes" (photo MN)
Sembla que siegue una premiera en França, Moans Sartòu emplega un païsan dins lo quadre de la foncion publica territoriala. Sébastien Jourde vèn dei Charentas, e a 35 ans arriba per desvolopar un domèni que la comuna a crompat l’an passat, Auta Comba.
 
« L’emplegam sota l’apelacion « emplech agricòla », gràcia a nòstra regia agricòla” que nos ditz Sèrgi Rodrigues, lo director dau cabinet d’Andrieu Aschieri, lo premier cònsol ecologista de la ciutat pròcha de Grassa. Aqueu foncionari de categoria C segur pòrta pas de gravata, mai de bòtas, e l’ordinator es mens important per eu que lo motocultor.
 
Sota lei quatre sèrras comunalas lei liumes créisson. « Son per la cantina e tótei son biò » sotalinha Daniel Le Blay, l’ajonch delegat au Desvolopament Duradís. « L’idèa de mestrejar tot ce qu’intra dins la sieta deis escolans nos vèn de la crisi de la « vaca caluga », a partir de 1995 » nos ditz ; « e coma deguna societat de restauracion escolària nos podiá assegurar una norridura biò, nimai la regionalisacion dei provesiments, avèm decidit de se cercar d’àutrei mejans de norrir en seguretat nòstreis enfants ».

...e ara de l'inovacion dins lei norrigatges de polets

Sébastien Jourde prépare la mise en culture de nouvelles parcelles pour la Commune (photo MN)
Sébastien Jourde prépare la mise en culture de nouvelles parcelles pour la Commune (photo MN)
L’Agenda 21, valent a dire l’ensèms de la politica de desvolopament duradís, precisa tot aquò, qu’engatja la comuna. Mai, se totara trenta tonas de liumes seran produchas a Auta Comba, es pas pron per provesir la cantina de tot ce que s’i manjarà.
 
« Se cercam ara un productor de farinas biò tant locau coma serà possible » nos ditz encara Daniel Le Blay, qu’a ja trobat lo mejan de provesir la cantina amé d’uòus e de polets. Moans Sartòu va prestar una tèrra aigada a un productor de polalhas, que sa practica serà subretot la cantina escolària.
 
E coma la comuna es jamai en manca d’imaginacion, li aurà una innovacion m’aqueu norrigatge.  Lei norrigatges de galinas ermàsson una tèrra m’una rapiditat pas possibla. Alora, lo norriguier a concebut un polalhier montat sus ralhs. Chasque jorn anarà quàuquei mètres mai luenh per pas escanar tot lo temps lo meme endrech.

Jeudi 9 Mai 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Elisabeth PAIN le 15/05/2013 11:40
Bravo, il faudrait que de nombreuses communes fassent de même. J'habite Embrun (Hautes Alpes) et je suis adhérente d'une A.M.A.P. donc je suis très favorable à ce genre d'initiatives. Notre maire organise, avec la cantine municipale, un repas bio par semaine, pour les élèves des écoles maternelle et primaires ainsi que l'hôpital, la maison de retraite et les repas à domicile. Mais il faudrait effectivement que la volonté soit plus forte encore pour que cela devienne réellement les repas quotidiens. Encore bravo à Monsieur ASCHIERI

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.

Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.