Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Mèfi qu’es la prima dei chirons


Le ver à bois ou vrillette est une calamité printanière pour vos meubles. Les mesures de prévention sont efficaces mais chimiques, comme le traitement du bois. En revanche la lutte contre l’insecte fait, elle, appel à des produits naturels et quasi gratuits. Âmes sensibles fuyez cet article !



Quand la bèstia sòrte dau bòsc... (photo XDR)
Quand la bèstia sòrte dau bòsc... (photo XDR)
Amé la prima, se vesètz de traucs pichonets dins vòstrei mòbles, podètz vos n’esfraiar, chirons e taranhons an plantat cavilha au vòstre. De vertadiereis arapedas dau bòsc ! E se vesètz puei pròche de vòstrei fenèstras de pichonei bèstias de pas mai de dos milimètres, brunas e duras a escrachar, podètz vos dire « siam polits ! », bòrd que siatz embocanats. Faudrà alòr ne’n faire un chaple avans que de lei veire se reprodurre.
 
Lei chirons son premier de vèrmes microscopics, que chironan lei mòbles de bòsc per s’alimentar ‘mé lei floriduras que s’i desvelopan. Adonc, amé l’umiditat es bèn la cosina son reiaume. Après quauqueis annadas (de quatre à dètz !) que te cavan la taula e l’armari, vaquí l’insècte qu’arriba. Alòr sembla tard per luchar, que chasque jorn de novèleis ondassas s’apròchan dei fenèstras onte leis atriva la lutz dau defòra. E sembla que jamai s’arrestarà. Malur !
 
Pasmens, auriatz poscut vos avisar que, dessota aquelei, un molonet de serrilha auriá degut vos sonar l’alèrta.

Privacien d’èr

après l'escampatge de la mescla (photo MN)
après l'escampatge de la mescla (photo MN)
Un mejan de lucha seriá l’anoxia, la privacien d’èr. Se vendan de sacàs de plastic per ensarrar lei mòbles, quand son pas tròp grands. Mai vos faudrà suportar aquò aperaquí sièis setmanas per èstre segur que, dedins, totei an crebat d’asfixia.
 
Segur qu’existon de produchs quimics am’una agulha per faire, trauc per trauc, un genocidi dei vèrmes. Fau pas ne’n oblidar, puei tapa r chasque trauc ‘m’una pasta de bòsc. Mai arrestarà pas l’armada en marcha dei taranhons . Seis uòus s’amagan un pauc de’n pertot. Dins lo bòsc onte, normalament, devrián viure sensa rompre leis alibòfis dau brave monde, aurián pondut sota lei fuelhas.
 
Mai dins l’ostau se trobaràn puslèu una sosta dins leis pèças, e perqué non lei saquetis de papiers que gardatz dins un canton de la cosina. Vos faudrà desbarrassar tot aquò. 

Vinaigre, remèdi sobeiran

E chasca après dinnada, quand alentorn de quatre oras, veiretz s’aprochar d’una fenèstra lei joines que vènon de crebar l’uòu, vaquí la mescladissa que podretz escampar sus tota la tropa : un quart de vinaigre blanc, tres d’aiga, e quauquei gotas d’òli de lavandin. Avetz que d' esposcar l’insècte abòndosament. Lo veiretz pas arpatejar longtemps, un còp virat d’esquina.
 
D’ esposcar mai chasque après dinnada, jusqu’a l’extincien de tota la generacien. Longàs, segur, mai sensa dangier per vòstrei paumons.
 
Quand Chirons e taranhons plantan cavilha au vòstre, li a ges de negociacien possibla (photo MN)
Quand Chirons e taranhons plantan cavilha au vòstre, li a ges de negociacien possibla (photo MN)

Mardi 19 Avril 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.