Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Massilia Le film patisse de la pluèia


MONTFORT. Le film de Christian Philibert doit son succès aux séances en plein air qui permettent de financer son prochain opus. Mais le ciel ne se montre pas clément avec les cinéastes indépendants. A Montfort jeudi, l’enthousiasme du public a été douché.



Normalement le Massilia offre l'anisette lors des concerts, mais à Montfort, celle-ci n'aurait pas manqué d'eau...( photo MN)
Normalement le Massilia offre l'anisette lors des concerts, mais à Montfort, celle-ci n'aurait pas manqué d'eau...( photo MN)
Ges d’astre per lo cineasta independent Crestian Philibert. A plougut a braçadas sus lo public de Montfòrt (04) que veniá dijòus per veire son cap d’òbras « Massilia Sound System, Le film ».
 
Per eu es un gròs auvari. « Quaranta minutas après lo començament de la projeccien, la pluèia es tombada a bròcs. Es lo segond còup que lei niulàs me fan un marrit sòrt e de centenas d’espectators siguèron perduts ».
 
Un malastre per aqueu cineasta que deu comptar ren que sus leis intradas de sei seradas per esperar pagar lei despens de son film, bòrd qu’aqueu a pas agut d’ajudas publicas, levat d’una de la Sacem.
 
Massilia…Le film a mai que d’una qualitat : li sentèm l’envam d’aquela còla qu’a revolucionat, fa trenta ans, lo biais de viure la musica au país. L’alen passa ben a l’ecran, gràcias an aqueu biais particulier de Philibert, que fai entrecavaucar lei scenas d’espectacles que tòrna camèra sus l’espatla, e lei moments d’introspeccien onte demanda ai protagonistas de parlar, assetats davans un ecran negre.
 
Aqueu biais de filmar e de montar, qu’aviam ja presat dins Le complexe du santon (2005), l’a utilizat per Massilia Le film.
 
Ailàs, lo cèu s’en garça dau talent dei cineastas, e aqueu patisse fòrça deis elements.
 
Una rason pèr faire un esfòrç e se levar un pauc de davans l’ordinator pèr l’anar agachar aqueu Massilia, d’autant mai que, quand lei còrdas tomban pas, chasca sesilha accompanha lo filme am’un sound system (un concèrt dins la manièra dau Massilia), e una taulejada.
 
A Montfòrt, èra una dòba que siguèt preparada…e ailàs negada.

Les prochaines projections de Massilia Sound System Le film

Les prochaines séances en plein air permettront au cinéaste indépendant de se refaire...Allez un effort leis afogats!

Ce 07 août : Le Lavandou - à 20h30 au Théâtre de Verdure (avenue du Grand Jardin), avec dance-hall balèti en première partie, avec présence d'un musicien du Massilia, entrée 10€. renseignements/réservation tel. 06 12 42 87 34

Le 15 août à La Tour d'Aygues (84)

Le 19 août à St-Julien le Montagnier (haut Var), dès 20h animations, puis à 22h projection à la Bodega des Palets. tel. 06 03 30 36 25

Pour les précisions et les autres dates, espinchez ici

 

Dimanche 7 Août 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.