Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Marion Le Pen dessecariá lo Planning Familiau


Invitée à Marseille par une association anti mariage pour tous, la candidate du FN aux Régionales a promis de mettre fin aux aides au planning familial. Celui-ci reste souvent le seul moyen d’information fiable, pour les jeunes filles de milieu défavorisé, propre à éviter un avortement futur.



Le planning familial à Marseille. Le moins visible possible pour raisons de sécurité, dans le collimateur des traditionalistes de tous bords, et dans la ligne de mire de la candidate FN (photo MN)
Le planning familial à Marseille. Le moins visible possible pour raisons de sécurité, dans le collimateur des traditionalistes de tous bords, et dans la ligne de mire de la candidate FN (photo MN)
Es pas una cofa , mai un avetiment qu’a fach Marion Maréchal Le Pen, a Marselha, qu’a parlat de plus ajudar lo Planning Familial, un còp elegida au cap de Provença Aups e Còsta d’Azur.
 
 Amé lei 43% d’intenciens de vòte que li dona lo sondatge BVA publicat divèndres passat, segur que devriá faire chifrar de monde.
 
Convidada per l’associacien Còntre lo Maridatge per Totei, la candidata frontista aviá alòr esposcat còntra l’avortament, que pensa « de confòrt ». E aviá promés de plus l’ajudar. 
 
Per ela, l’avortament, jusqu’ara un tabó, es degut a l’inatencien dei fremas. Adonc, aquelei an que de va pagar.
 
Jusqu’ara, lo Planning Familial, que la Regien ajuda a l’auçada de 200 000€ l’an, aperaquí 14% de sei revenguts, recebe 40 000 personas en Provença, en generau de fremas. 

Dins lei mitans paures e tradicionaus es mai que d'un còp lo solet mejan per lei joines de s'informar sus la sexualitat

A agut fòrça auvàris financiers, e, dins lei Bocas-dau-Ròse, auriá poscut disparéisser en 2013, per manca de mejans. « L’escomessa, a l’ora d’ara, es d’ajudar lei joinas a viure una sexualitat que siegue pas clandestina » que nos ditz un sòci d’aquela associacien.
 
Lo locau, quasi anonim dau baloard National a Marselha, recebe en particulier de joinas vengudas de l'imigracien paura que pòdon pas parlar d’una relacien amorosa en familha.
 
Levat d’aqueleis entrevistas discrètas, lo Planning fa mai que d’una intervencien dins lei collègis o licèus.
 
L’ escomessa es aquí per lei professionaus, avisar, informar, avans qu’arribe la necessitat d’un avortament. Lo nombre d'aquelei, ara demòra estable en França, alentorn de 200 000 l’an. Pas mai que fa vint ans, alòr que la populacien creisse.
 
Mai per la candidata frontista, aquela associacien es premier « politisada e subvencionada per la Regien ». Un biais de dire ce que ne’n fariá, s’arribava au poder après lo 13 de decembre en Provença.
 
 
 

Lundi 30 Novembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.