Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Mariana Flores premiada dau prèmi Gabriel Dussurget


AIX-EN-PROVENCE. La chanteuse lyrique argentine a reçu le prix Dussurget. En juillet elle chantera dans un opéra de Monteverdi, onze ans après ses débuts au Festival d'Art Lyrique d'Aix.



Mariana Flores (debout) en 2013 à Aix dans l'opéra de Cavalli, Elena (photo Pascal Victor)
Mariana Flores (debout) en 2013 à Aix dans l'opéra de Cavalli, Elena (photo Pascal Victor)

Lo public dau Festivau d’Art Liric d’Ais de Provença descubriá en julhet de 2023 una viva cantarèla argentina dins lo ròtle d’Elena, reina de Sparta, cortejada, emai puslèu subjugada, per Menelàs, Rei de Sparta, vestida en frema. Mariana Flores jugava pasmens lo personatge ben que siguèt embarassada . L’operà siguèt un trionfe, tant per ela que per son òme, lo cap d’orquèstra Leonardo Garcia Alarcón, reconeissut coma especialista de la musica barròca, que bailejava l’operà.

 

Onge ans puei vaquí son fiu dins la grand sala dau Conservatòri d’Ais, per picar dei mans a sa maire, que veniá de reçaupre lo prèmi Gabriel Dussurget, decernit per la nebòda dau fondator dau Festivau Sestian, Kathleen Fontmarti-Dussurget.

 

E avans que de montar un còp de mai sus lo pontin sestian en julhet que vèn, per jugar la Minerva dau Ritorno d’Ulisse in Patria, de Claudio Monteverdi, encara un còp dirigit per Leonard Garcia Alarcón, la sopranò a cantat la ponhenta cançon de Barbara Strozzi, Che si puo fare, que Youtube n’en prepausa tres versions diferentas.

 

Naissèt en 1980 a Mendoza, la ciutat dau ponent d’Argentina au pè deis Andas, Mariana Flores, onte viviá amé sa familha, encò de sei grands, tant èra afectada, la familha, per una d’aquelei crisis economicas que pertòcan de lònga lo país. Li aprenguèt lo piano, puei lo cant dins una d’aquelei Niños cantores qu’acampan d’enfants per li faire cantar. Vista coma talentuosa la vaquí, de fieu en cordura fins qu’a la Schola Cantorum de Bâle, en Soissa.

 

« Chasque jorn que passa regreti d’èstre tant luenh de l’Argentina » qu’a poscut dire despuei lo pontin dau Conservatòri sestian, avans que de cantar quauqueis unas d’aquelei pèças que l’an facha celebra.

 

Fòra d’aquelei luecs, lo Festivau d’Art Liric a començat despuei lei premiers jorns de junh per d’espectacles a gratis sus escrans gigants. Aperaquí 15 000 personas auràn poscut n’en profiechar. Puei s’endralharàn, dau tres au vintatres de julhet, leis artistas dins lei produccions d’un festivau oficiau qu’èra pasmens dins la brefoniá financièra (am’un trauc comolar a l’ultima ora per lei collectivitats publicas per mai de tres millions…) fa un mes encara.

 

 


Dimanche 23 Juin 2024
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.