Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Lo Manifeste occitan en debat


Deux écoles de l’occitanisme ont débattu de la meilleure façon de faire grandir leur mouvement à l’occasion des élections municipales de 2014.



Leis elecciens municipalas de 2014 s’alestisson d’un biais febrós dins lo camp regionalista. David Grosclaude, elegit au Consèu Regionau d’Aquitània, e son collèga de Miegjorn Pirenèus Guilhem Latrubesse, an lançat l’idèa d’un Manifèste per racampar largament dins aquela amira.
 
David Grosclaude èra a Marselha lo 9 de janvier per prepausar sa tòca a un public d’occitanistas qu’èron venguts ne’n discutar deis Aups o dau Var.
 
« La tòca sariá de comptar lei candidats que pòrtan lei memas valors, aquelei de l’occitanisme » qu’a dit l’elegit dau Partit Occitan. Emai de candidats locaus podrián èstre de drecha alòr que lo POC es a gaucha.
 
D’un autra latz tota l’estrategia istorica dau meme partit en Provença Aups e Còsta d’Azur, es de s’aligar amé leis ecologistas, « e subretot de trabalhar sus lo terren per desvelopar l’idèa occitanista » contèsta Arvei Guerrera.
 
Eu, conselher regionau dau POC en Paca, que baileja l’Esquèma d’Agençament dau Territòri regionau e s’occupa de far viure aquel occitanisme dins un molon d’afaires : de la lucha còntra la LGV fins qu’a l’aparament de la populacien Rròm.
 
Lei viraments de casaca son pas compatibles am’aquela estrategia, penson leis uns ; fau donar una chança d’alargar lo movament dison leis autres.
 
Lo debat es pas acabat.
Lo public qu'èra vengut (Fòto MN)
Lo public qu'èra vengut (Fòto MN)

Mardi 15 Janvier 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.