Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Lo Festivau d'Ais alestís sa 69ena sason


Le Festival d'Aix créera un Pinocchio confié à Philippe Boesmans, et donne Carmen, après une éclipse de 60 ans.



Bernard Foccroulle, directeur du Festival depuis 2006, quittera ses fonctions à l'issue de l'édition de 2018 (photo MN)
Bernard Foccroulle, directeur du Festival depuis 2006, quittera ses fonctions à l'issue de l'édition de 2018 (photo MN)
Que farà lo Festivau sestian, amé lei 23,8 M€ de son budget, refortit maugrat l'estrechiment generau ?  Prepausarà a l’estiu 2017 sièis operàs, de classics e una creacien sus l’òbra de Collodi, Pinocchio. E am’aquò, segur, tota una tiera de concèrts et autrei recitaus.
 
Lo Festivau donarà Carmen, de Bizet, qu’aviam pus entendut aquí despuei 1957. Ailàs am’una messa en scèna de Dmitri Tcherniakov, que nos aviá dejà impausat sei decòrs bodenfles per un Don Giovanni, fa quauqueis annadas, onte fasiá constrencha ai cantairís de sautar tot en cantant. Aquel enemic de la vòs bailejarà una cantairís tant fina coma Stéphanie d’Oustrac, acostumada a Monteverdi. Crenhem lo pièger  !
 
Lo Mozart de l’an serà Don Giovanni, sota la bagueta de Jérémie Rhorer, ‘mé lo bariton bassa quebequés Philippe Sly dins lo ròtle-títol. Aviam plus vist The Rake’s Progress despuei la bèla versien de 1992, d’aquel operà de Stravinski, aquí sota la direccien d’un acostumat d’Ais, Daniel Harding.
 
Costat baròc, es un Cavalli, qu’estima fòrça Bernat Foccroulle, que serà donat, Erismena. Tragicomedia veneciana deis annadas 1600, amé travestiments e encrosilhadas amorosas…Tot aquò confiat a Leonardo Garcia-Alarcón, un autre acostumat dei julhets sestians.

Tòca sociala

Levat d’un Eugène Oneguine, de Tchaïkosvski que serà donat en versien de concèrt, es adonc l’òbra de Collodi que marcarà lo milèime 2017. Creacien mondiala fisada au cap d’orquèstra Emilio Pomarico, am’una messa en scèna de Joël Pommerat, que faràn cantar Stephane Degout e lo tenòr francés Yann Beuron. Cantaràn sus una particien de Philippe Boesmans. Lo compositor belga aviá ja creat Julie a-z-Ais en 2005.
 
 Aqueu festivau a la reputacien borgesa, pasmens fa pagar 40% de sei plaças sota 55€, que vos plaçariá pas tant bèn au Dòma de Marselha o a l’Estadi Velodròme.
 
Mai que d’un projèct escolari o de creacien dins lei « quartiers » coma se dís ara, emana dau Festivau, que demanda de subvenciens per menar aqueleis escomessas artisticò-socialas. Fòra de l’Academia dau Festivau, un ben chanut estagi d’estiu qu’a profichat a mai que d’un cantaire coma Stuart Jackson, Krzysztof Baczyk o Chloé Briot que retrobarem sus lei pontins sestians de 2017, li a segur lei rescòntres escolaris, o leis atalhiers creatius que mesclan musica e vidèò, o encara l’expressivitat dau còr multiculturau Ibn Zaydoun, qu’ acampa quauquei seissanta cantaires entre Ais e Marselha, e qu’a creat lo Festivau.
Carmen de Bizet n'avait été donné qu'une seule fois à Aix, en 1957 (photo Archives BNF)
Carmen de Bizet n'avait été donné qu'une seule fois à Aix, en 1957 (photo Archives BNF)

Lundi 23 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.