Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Lo Cabaret d'en fàcia à Aubagne


Le bistro d'en face doublé en divers dialectes de l'occitan a été vu par une cinquantaine de spectateurs durant une unique séance à Aubagne.



Lo Cabaret d'en fàcia à Aubagne
"Ça reste étrange d'entendre des acteurs connus doublés en occitan!" s'amuse une des spectatrices du Cabaret d'en fàcia. Le 9 octobre dernier, le film de Charles Nemès, "Au bistro du coin " a été programmé pour une unique séance au cinéma d'Aubagne (13) Le Pagnol, sous ce titre : "Lo Cabaret d'en fàcia".

Le réalisateur du film populaire avait annoncé la couleur en 2011, il serait doublé et proposé en diverses langues régionales et diffusé là où elles se parlent.

Mais la difficulté, c'est de le faire accepter par des salles. "Les cinémas ne se sont pas bousculés pour le programmer, et c'est l'IEO 13 qui a fait l'avance des frais" souligne une des organisatrices de la soirée.

Une cinquantaine de spectateurs ont assisté à cette séance, ce qui permettra d'en limiter fortement le déficit financier, et pourquoi pas d'encourager d'autres salles candidates.

A la sortie, globalement les spectateurs se sont dits heureux d'y avoir assisté. "Tous les dialectes de l'occitan s'y entendent, un peu comme si on entendait des clients parler avec leurs différents  accents. Mais j'aurais préféré l'entendre en provençal, pour ma bonne compréhension" avoue Claude.

"Ça n'est pas gênant, le languedocien se comprend très bien ; en tout cas moi je m'y suis bien retrouvé", reprend Michel, "mais le doublage n'était pas assez professionnel, ça ne cadre pas bien toujours avec les mouvements des lèvres".

La rareté d'un cinéma populaire en langue régionale rend toutefois pour tous précieuse l'initiative. "On attend le prochain film! Quel producteur osera?"

Mardi 14 Octobre 2014
Renat Mine





1.Posté par Faure André le 15/10/2014 18:23
Miqueu,
sariá possible de passar un article sus lo Rescontre Gapian que non solament engimbra dos corses d'occitan mai pereu organisa son 5en "Còr n'Òc, Festivau dau chant occitan" a Gap los 8 e 9 de novembre.
Ben coralament : Andrieu

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.