Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Li Cantejadas acampon tres milo persouno à-z-Ais


AIX-EN-PROVENCE. Tous les deux ans cinq cents enfants des écoles bénéficiant d'un enseignement en provençal viennent chanter devant le public aixois.



Avec les familles et amis, environ 3000 personnes se déplacent pour entendre chanter occitan (photo MN)
Avec les familles et amis, environ 3000 personnes se déplacent pour entendre chanter occitan (photo MN)
« A iéu me sèmblo impourtant que lis enfant poscon reçaupre aquéu patrimòni que nos vèn di grand ». Agnès a ja vist passa soun drole à l’escolo d’Aubagno, e aro es la sorre, Lisoun, que i’es. L’escolo Mermoz se ié fai de prouvençau, e uei touto la colo ensegnarello es à-z-Ais pèr li Cantejado.
 
Tóuti li dous an aperaqui cinq cènt escoulan s’acampon au Pargue Jourdan d’Ais, pèr canta en lengo nosto souto la bagueto de Gèli Maille, aro mèstre especialisa en proujèt musicau.
 
 

L’ourquèstro en 2017 èro emé forço percussioun, e uno bono part di cant èron éli nouvèu, coumpousa pèr l’escasènço.  
 
Pas liuen de 3 000 persouno an assisti à la vesprado, que li servìci de la Vilo d’Ais avien forço bèn prepara.

Mercredi 14 Juin 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans notre numéro de mai
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.