Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Les profs d'occitan-niçois passent à l'offensive vidéo


NICE. Une vidéo de l'APLR tente de mobiliser la société civile autour de l'option d'occitan, menacée par la réforme des Lycées.



Olivier Pasqueti (APLR) face à la caméra pour mobiliser le public en faveur de la langue de son pays (photo MN)
Olivier Pasqueti (APLR) face à la caméra pour mobiliser le public en faveur de la langue de son pays (photo MN)
"Cette réforme des lycées rendra difficile l'accès des élèves à l'option, et réduit drastiquement le coefficient au bac de la langue régionale dans l'optique du contrôle continu du futur bac".

Olivier Pasquetti, professeur d'occitan-Langue d'Oc dans l'Académie de Nice et président de l'Association des Professeurs de Langue Régionale s'exprime dans une vidéo en occitan. Celle-ci disponible sur Youtube, sous titrée en français, résume l'enjeu.

Pas d'équité dans le traitement d'une matière "pourtant richesse du patrimoine linguistique", qui ne peut être cumulée avec d'autres options, au contraire du grec et du latin. Les enseignants d'occitan pourtant font valoir que leur option est la plus demandée, et nourrit des vocations, notamment dans les métiers du patrimoine.

Moteurs à Nice le 5 février, participant à la grande mobilisation de Toulouse le 17, les enseignants de l'APLR rappellent qu'avec leur fédération Flarep (enseignants de langues régionales en France) ils ont fait connaitre leurs revendications au ministère de l'Enseignement.

Vendredi 8 Mars 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.