Aquò d'Aqui


            partager partager

Les Cantejadas d’Aix annulées


AIX. Le rassemblement bisannuel de chœurs d'écoliers en provençal devait avoir lieu le 27 mai.



L'édition 2009 (photo MN)
L'édition 2009 (photo MN)
La Ville d’Aix-en-Provence vient de nous en aviser, les Cantejadas 2020 sont annulées. Elles devaient cette année se dérouler à l’amphithéâtre de la Verrière, dans la Cité du Livre, donc en intérieur, contrairement aux autres éditions, qui tous les deux ans au mois de mai se font en plein air.
 
Les Cantejadas c’est un rassemblement de classes de provençal des écoles maternelles et élementaires des Bouches-du-Rhône, jusqu’à 300 enfants et 500 parents ont pu, par le passé, assister à ces chants en provençal, au Parc Jourdan ou au Jas de Boufan, avec l’assistance des services techniques de la Ville.
 
Clairement les organisateurs n’auraient pu aussi près de la date du déconfinement, assurer la fameuse distanciation sociale, que ce soit sur scène ou dans le public, ou encore dans les cars scolaires amenant les enfants de partout dans les Bouches-du-Rhône.
 
Les services municipaux nous précisent que la décision a été prise par l'Aeloc.

Jeudi 7 Mai 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.