Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Les Cantejadas à Digne en mai prochain


DIGNE. Plus de 600 enfants des Alpes de Haute Provence participeraient à ce spectacle de chants en provençal.



Les Cantejadas en 2009 à Aix. Un succès jamais démenti, au plan pédagogique comme médiatique (photo MN)
Les Cantejadas en 2009 à Aix. Un succès jamais démenti, au plan pédagogique comme médiatique (photo MN)
Le succès des Cantejadas percole ! La concentration de jeunes écoliers qui chantent en provençal à Aix depuis 2005, sous la férule de l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc, s’exportera au printemps prochain à Digne.
 
Une équipe enthousiaste d’enseignant(e)s s’est emparée du concept et imagine de faire très fort pour un premier essai, le 17 mai prochain à Digne.
 
En effet, les écoles de Digne, Oraison et d’autres communes des Alpes-de-Haute-Provence prépareront cette journée « grand spectacle » avec plus de 600 élèves. C’est-à-dire déjà plus, au moins théoriquement, que ce que les écoles des Bouches-du-Rhône réalisent tous les deux ans.
 
« Il est important pour les enfants de participer réellement à un grand projet artistique. Pour eux, c’est inoubliable. Aux plans pédagogique, mais aussi psychologique, c’est réellement marquant » souligne Loïc-Hervé Raujouan, le conseiller pédagogique Arts et Culture de l'Académie, qui a organisé la réunion préparatoire, à l’école Beausoleil de Digne.
 
Gilles Maille, conseiller pédagogique musical dans les Bouches-du-Rhône, lors de cette réunion a présenté, dans le détail, les possibilités d’une telle opération, ainsi que les chants qui pourraient y être interprétés.

L'expérience aixoise fera gagner du temps au projet dignois

Son expérience des Cantejadas fera gagner du temps aux enseignants qui se lancent dans le projet alpin.
 
Le principe des Cantejadas est aussi simple qu’efficace. Des chants en provençal soutiennent une histoire contée devant le public. Les répétitions ont lieu dans les classes grâce à un CD qui permet à tous de s’accorder. Le jour J, les enfants chantent devant les parents, mais aussi un large public venu pour la qualité de la manifestation.
 
A voir les sourires sur les visages, on peut aussi alors avoir une idée, non mesurable, du succès de ces Cantejadas.
 
Mais le projet permet aussi d’embrayer l’enseignement de la langue d’oc, là où il est mené. Nombre d’enseignants Bas-alpins y semblent prêts, au vu du succès de la réunion préparatoire de Digne.
 
L’Asoc, association de promotion de la langue d’Oc qui rassemble des pédagogues dans ce département, est partie prenante des Cantejadas 04.
A Digne, le projet bénéficie d'une équipe très volontaire. La Ville devrait soutenir techniquement (photo MN)
A Digne, le projet bénéficie d'une équipe très volontaire. La Ville devrait soutenir techniquement (photo MN)

Mercredi 7 Octobre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.