Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 








Les articles les plus commentés







            partager partager

Leis incèndis provençaus tanben un drama de la polucien de l’èr


Les appareils de mesure de l’association Air PACA peuvent distinguer les particules issues du bois brûlé de celles émises par les moteurs automobiles. Cette évolution récente a permis de mettre en évidence l’impact sérieux des derniers incendies de forêt provençaux sur nos poumons, y compris en ville.



Pays d'Aix; la végétation propice à l'incendie, et les restes du feu d'aout 2016 (photo MN)
Pays d'Aix; la végétation propice à l'incendie, et les restes du feu d'aout 2016 (photo MN)
L’incèndi qu’a devastat lo relarg niçart lo 17 de julhet a acampat mai de 400 pompiers, e cremat de desenas d’ectaras de bòscs ; mai a tanben cargat l’èr de pòussas finas a un nivèu important. Fins qu’a 300 µg/m3 au centre de Niça, e encara  jusc’a 94µg lo 18 au matin a l’aeropòrt. A passat l’òsca  reglementàri de 50 µg/m3 siguèt despassat dins la jornada dau 17, ce qu’arriba pas sovent.
 
A costat de Marselha, lo fuec qu’a manjat mai de cinc cents ectaras de bòscs dins lo relarg de Sant-Canat, eu a pas provocat tant de concentracien de pòussas . Pasmens a esperlongat seis efècts fin qu’au centre de Marselha, a cinquanta quilomètres dei flamas, onte Air PACA a mesurat quasi 50µg/m3 d’aquelei pòussas finas, pròche dau palais Longchamp.
 
Aquelei pòussas, va sabèm, son d’una quimia complèxa, e tota mena de metaus lords o d’autrei moleculas quimicas pòdon s’i pegar avans que d’intrar dins nòstreis organisms.

Depuis janvier 2017, Air Paca dispose d'appareils permettant de distinguer l'origine des particules fines. Ils ont permis de mettre en lumière la part importante des incendies de forêt dans la pollution atmosphérique de ces derniers jours à Marseille comme à Nice (photo MN)
Depuis janvier 2017, Air Paca dispose d'appareils permettant de distinguer l'origine des particules fines. Ils ont permis de mettre en lumière la part importante des incendies de forêt dans la pollution atmosphérique de ces derniers jours à Marseille comme à Nice (photo MN)
Ja l’an passat, a l’escasença dau grand fuec dau 10 d’avost entre Ronhac e Vitròlas, Air PACA aviá mesurat l’efèct d’aquela pollucien. « Li a agut una poncha » lo 10 d’avost 2016 en causa dei bòscs cremats, coma nòstreis aparelhs an poscut lo far veire » se rementa Boualem Mesbah, responsable deis estudis d’aquela associacien de mesuras de l’èr.
 
Air Paca s’es dotada despuei un an d’aquelei aparelhs, lei ACSM, que pòdon destriar la part dau bòsc cremat d’aquela dei veituras. « Aviam pas alòr pensat ai fuecs de còlas , mai voliam mesurar la part dei fuecs de chaminèia, coma dei residús verds, que vesèm totjorn que mai qu’es un vertadier problèma de santat publica » ajusta l’engenhaire.

Jeudi 20 Juillet 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.

Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.