Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Leis incèndis provençaus tanben un drama de la polucien de l’èr


Les appareils de mesure de l’association Air PACA peuvent distinguer les particules issues du bois brûlé de celles émises par les moteurs automobiles. Cette évolution récente a permis de mettre en évidence l’impact sérieux des derniers incendies de forêt provençaux sur nos poumons, y compris en ville.



Pays d'Aix; la végétation propice à l'incendie, et les restes du feu d'aout 2016 (photo MN)
Pays d'Aix; la végétation propice à l'incendie, et les restes du feu d'aout 2016 (photo MN)
L’incèndi qu’a devastat lo relarg niçart lo 17 de julhet a acampat mai de 400 pompiers, e cremat de desenas d’ectaras de bòscs ; mai a tanben cargat l’èr de pòussas finas a un nivèu important. Fins qu’a 300 µg/m3 au centre de Niça, e encara  jusc’a 94µg lo 18 au matin a l’aeropòrt. A passat l’òsca  reglementàri de 50 µg/m3 siguèt despassat dins la jornada dau 17, ce qu’arriba pas sovent.
 
A costat de Marselha, lo fuec qu’a manjat mai de cinc cents ectaras de bòscs dins lo relarg de Sant-Canat, eu a pas provocat tant de concentracien de pòussas . Pasmens a esperlongat seis efècts fin qu’au centre de Marselha, a cinquanta quilomètres dei flamas, onte Air PACA a mesurat quasi 50µg/m3 d’aquelei pòussas finas, pròche dau palais Longchamp.
 
Aquelei pòussas, va sabèm, son d’una quimia complèxa, e tota mena de metaus lords o d’autrei moleculas quimicas pòdon s’i pegar avans que d’intrar dins nòstreis organisms.

Depuis janvier 2017, Air Paca dispose d'appareils permettant de distinguer l'origine des particules fines. Ils ont permis de mettre en lumière la part importante des incendies de forêt dans la pollution atmosphérique de ces derniers jours à Marseille comme à Nice (photo MN)
Depuis janvier 2017, Air Paca dispose d'appareils permettant de distinguer l'origine des particules fines. Ils ont permis de mettre en lumière la part importante des incendies de forêt dans la pollution atmosphérique de ces derniers jours à Marseille comme à Nice (photo MN)
Ja l’an passat, a l’escasença dau grand fuec dau 10 d’avost entre Ronhac e Vitròlas, Air PACA aviá mesurat l’efèct d’aquela pollucien. « Li a agut una poncha » lo 10 d’avost 2016 en causa dei bòscs cremats, coma nòstreis aparelhs an poscut lo far veire » se rementa Boualem Mesbah, responsable deis estudis d’aquela associacien de mesuras de l’èr.
 
Air Paca s’es dotada despuei un an d’aquelei aparelhs, lei ACSM, que pòdon destriar la part dau bòsc cremat d’aquela dei veituras. « Aviam pas alòr pensat ai fuecs de còlas , mai voliam mesurar la part dei fuecs de chaminèia, coma dei residús verds, que vesèm totjorn que mai qu’es un vertadier problèma de santat publica » ajusta l’engenhaire.

Jeudi 20 Juillet 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.