Aquò d'Aqui


            partager partager

Leis incendis de Provença mai lo fach de l’imprudencia que de la mauvolença


PROVENCE. La grande majorité des incendies de forêt sont dus à l'imprudence et à sa fonction de loisir. Cette semaine le mistral a attisé les flammes dans la plaine des Maures en provoquant un drame écologique et humain.



Victimes humaines mais aussi atteinte à la biodiversité. Dans le massif de l'Estérel la population de tortues d'herman très affectée par le feu qui ne laisse aucune chance à l'unique tortue terrestre autochtone (photo MN)
Victimes humaines mais aussi atteinte à la biodiversité. Dans le massif de l'Estérel la population de tortues d'herman très affectée par le feu qui ne laisse aucune chance à l'unique tortue terrestre autochtone (photo MN)

Leis incendis de Provença que creman de miliers d’ectaras despuei diluns an fa jusqu’ara un mòrt e vintados nafrats, entr’elei cinc sauvaires, dins Var. L’òme d’aperaquí cinquanta ans descubèrt per un amic dins lo relarg de Grimaud seriá estat victima dau fuec segon lo prefecte dau despartament.

 

Dimècres de matin son quasi 6 500 ectaras que serián estat devastats per l’incendi, amé l’evacuacien de totei lei campaments de vacanciers e ansin de miliers de monde desplaçats.

 

Am’aquò la tartuga d’Herman, l’unica terrestra francèsa, auriá pagat fòrça an aquela catastròfa, segon l’Observatòri de la Biodiversitat de Provença, qu’a trobat mai que d’una bèstia mòrta, pròcha dei rios de la plana de Mauras onte assajavan de se refugiar.

 

E amé regularitat leis abitants dau país sestian podian vèire passar sièis a sèt canadair entre Est e Ponen t en un vai-e-vèn rendut necite per un segond fogau de l’autre caire de Provença.

 

Es que dins lo mume temps alentorn de Bauma de Venèsia (Vauclusa) l’incèndi devastava quasi tres cents ectaras entre diluns e dimars.

 

En causa, lo mistrau que podiá bofar a cinquanta km/h, assecava l’aire e empurava lei flamas, multiplicant lei belugas qu’espandissavan lo fuec.


La statistique montre qu'entre 1996 et 2006 les régions méditerranéennes occitanes, catalanes et corses ont d'abord pâti des imprudences, notamment liées aux loisirs, et après seulement d'actes malveillants. Cependant pour une grande partie des incendies on n'a jamais identifié la cause (photo Prométhée DR)
La statistique montre qu'entre 1996 et 2006 les régions méditerranéennes occitanes, catalanes et corses ont d'abord pâti des imprudences, notamment liées aux loisirs, et après seulement d'actes malveillants. Cependant pour une grande partie des incendies on n'a jamais identifié la cause (photo Prométhée DR)

Après leis incendis devastators de julhet en Catalonha e aquelei, murtriers de Cabilia en avost, 2021 serà un estiu vertadierament a marcar d’una pèira negra de suga . E de gisclar deis esperits l’idèa d’un complot e d’incendiaris maufatans. En Cabilia, es ansin que lo monde d’un vilatge pertocat per la mòrt de mai que d’un abitant, a poscut tuar un innocent, lo cremant viu après que siegue arrancat dei mans de la policia.

 

Pasmens totei leis assajs estatistics, a part en Turquia onte suggeran que la màger part dei fuecs serián d’origina criminala, dison que la premiera rason de l’incendi dei bòscs es l’imprudencia e la presencia umana de monde que vivon pas dau bòsc.

 

Lei trabalhs de la còla d’un gabinet de consultats provençau, MDTA, dins leis annadas 2006 podian mostrar que en mejana anuala 50 000 fuecs cremavan sus lo ròdol miegterranenc mai o mens 600 000 ectaras e que la premiera causa ne’n èran lei fuecs de camps, lei fuecs de residús, en particulier dei bordilhiers a cèu obert, o dei veituras que dintran en bòscs. Lo potet d’escapament seriá mai desastrós qu’una armada de piromanes. E, fatalista, l’agronoma Henri Noel Le Houérou, de sotalinhar que “ en despiech de totei lei mesuras degun país nota una milhoracien de la situacien”.


En 1995 un fuec tarrible crebava l’uòu davant quauquei villas a pena acabadas a La Fara (13). Leis nòus abitants, urós de poder convidar lo monde an un barbecue, maugrat lo mistrau, volian pas pensar ai conseqüencias : dos pompiers de 23 e 25 ans tuats luchant còntre l’incendi !

 

L’estatistica Alexandrian-MTDA entre 1996 e 2006 mostrava que la part deis incendis deguts a la mauvolença èran passats de 16% a 27%, dau temps que aquelei deguts ai lesers en seuva passavan de 3 a 18%. segur dins aquelei dètz ans lo biais d’enquistar aviá evoluit, mai dison totei que l’incendiari, s’es pas un fantasme, es segur pas l’essenciau per explicar la tensien deguda a l’incendi , mai que tot am’ una populacien que créisse e un climat que rescaufa.

 

 

Plus les politiques de prévention sont puissantes, moins le recours aux bombardiers d'eau s'avère nécessaire. Dans le Var, la déprise agricole a favorisé une continuité forestière, mais aussi le mitage urbain du territoire (photo XDR)
Plus les politiques de prévention sont puissantes, moins le recours aux bombardiers d'eau s'avère nécessaire. Dans le Var, la déprise agricole a favorisé une continuité forestière, mais aussi le mitage urbain du territoire (photo XDR)

Mercredi 18 Août 2021
Michel Neumuller





1.Posté par EDMOND LIONS le 20/08/2021 15:38
L'homme a perdu la connaissance et l'amour de la forêt. Il ne connaît plus que la ville, ses voitures et ses "bordilles". La terre se dessèche, l'homme dépérit, l'homme se détruit, la mer monte. Mai, mounte anan ?

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


L'Aquò d'Aquí de septembre
Dison que...

Aqueu Var ounte “es mort lou prouvençau”

Mais oui monsieur le Recteur, le provençal est bel et bien enseigné dans le Var. D’ailleurs nous allons vous dire où...

Li grand founciounàri deurien bèn se faire acoumpagna per èstre segur de pas dire publicamen de contro-verita. Coumo per eisèmple afierma que dins Var lou prouvençau es mort, à l’escolo.

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.