Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Lei troubadour, un remèdi soucietau de l’après Charlie ?


AIX-VITROLLES. Professeur d’occitan-langue d’oc des lycées d’Aix et de Vitrolles, Didier Maurell remonte à la surface de notre société les œuvres des troubadours occitans. Liberté de blasphémer, amour et respect de la femme, apprentissage des règles d’honneur et du bien vivre ensemble…De ces parchemins anciens on extrait du liant pour notre société. Et, du projet, une réflexion salutaire pourrait naître



Mai 2014 à l'Hotel de Région Provence Alpes Cote d'Azur, 60 lycéens d'Aix et Vitrolles pour une création chantée sur le Poème du Rhone de Mistral. Une ode à l'entente méditerranenne (photo MN)
Mai 2014 à l'Hotel de Région Provence Alpes Cote d'Azur, 60 lycéens d'Aix et Vitrolles pour une création chantée sur le Poème du Rhone de Mistral. Une ode à l'entente méditerranenne (photo MN)
Entre jue de guerro e breviàri d’amour, li aurié uno draio pèr entèndre la necessàri alterita ‘mé la counvivènci ?
 
« Es ce qu’ai imagina per mei licean après lou chaple de Charlie Hebdo ». Deidié Maurell, proufessour d’oucitan lengo d’O entre Ais e Vitrolo, nous avié deja acoustuma à de proujèt que devien faire parteja d’idèio de respèt.
 
Em’uno adaptacien dóu Pouèmo dóu Rose, de Mistral, avié reüssi uno bello capitado en 2014, pèr dire lou mounde de touto la Mediterranèio quand va de coutrìo .
 
A l’ouro d’aro, vaqui que preparo, encaro emé sei licean dei mumei vilo, uno meno d’aiòli onte fau mountar de jue video emé la fabricacien d’un filme e de beloio de la literaturo troubadourenco.
 
« Tout acò es en trin de prene, mai es encaro dificile de n’en parla claramen » que nous dis. « Mai Pèire Béziers vèn au licèu sestian Cezanne pèr nous ajuda a trabaia lei dialogue de ce que sera un o de filme».
 
L’ome dóu Théâtre du Maquis avié deja adata la Cansoun de la Crousado. Mai es pas lou soulet pèr pourtar pèiro au mount-joio que bastis Deidié Maurell sus lou camin de l’intercoumprenesoun.


Au coumençamen, li a Isabelle Arvers, uno critico d’art marsiheso especialisado dins l’inmateriau, e lou desviramen de jue eleitrouni, que n’en fai pièi d’obro. « Per lou moumen, lei jouine s’amuson à l’ourdinatour dóu CDI ‘mé de jue de guerro, uno escabrouso draio pèr crea un mounde apaisa ! Pamens es acò que faran à parti de la destrucien ».
 

Dóu Breviari d’amor rajo l’idéoulougio de nouasto temps

Au Moyen-Age, l'amour courtois révolutionne la manière de voir la femme, et diffuse les valeurs de paratge, larguessa e convivència (honneur, don et partage, et vivre ensemble)
Au Moyen-Age, l'amour courtois révolutionne la manière de voir la femme, et diffuse les valeurs de paratge, larguessa e convivència (honneur, don et partage, et vivre ensemble)
Viren d’esquino sus lou calendié… jusqu’au 7 de janvié 2015. « Lou chaple de Charlie Hebdo es la causo, segoun ieu, la mai grèvo qu’es arribado dins nouasto soucieta, au mens pèr ma generacien, en Franço. E un cop que m’a faugu n’en parla en classo, ai agu de licean aràbi fouaço integra pèr me dire que la colo d’aquéu journau l’avié bèn cerca… Autant dire qu’acò m’a fa chifra. »
 
Au proufessour, la cabussado dins l’obro literàri li a toujour permés de remounta à flour d’aigo ‘mé de respounso. De vèire emé lou Pouèmo dóu Rose, qu’èro remounta de l’obro de Mistral em’uno brassado de resoun de viéure ensèn, en counvivènci.
 
Estou cop, coumo un rabaiare d’espoungo que cabusso prefound, nous a remounta lou Breviari d’Amor, de Matfre Ermengaud, e sei 36 000 vers « que parlon, à la fin dóu siècle trege, dei couneissènço d’aquéu tèms ».
 
« Dei 24 eisemplàri que n’avèn garda, un soulet s’acabo pèr un trata d’amour de la dono. Deis autre acò siguè escafa pèr uno Gleiso toujour à l’agachoun  ». La censuro es de tout tèms, e serié pas mau se lei liceans n’en prenien counsciènci.

Chivalarié e fin’amor au tèms dóu "Je suis Charlie"

Didier Maurell : "la censure morale fut de tout temps, et il est bon que mes élèves en prennent conscience pour juger des idéologies du temps présent" (photo MN)
Didier Maurell : "la censure morale fut de tout temps, et il est bon que mes élèves en prennent conscience pour juger des idéologies du temps présent" (photo MN)
Mai l’educacien à la Chivalarié d’Arnaud Guilhem de Marsan l’a remounta tambèn ; émé lou Sarrasin de la Cansoun de Rouland, que vòu empacha un coulègo de feni lou chivalié nafra  au noum dei principe de la Chivalarié ; o encaro lou papagai blasfematòri d’Arnaud de Carcassés…
 
De tout acò, se vei bèn, a un riche materiau qu’aro fau bèn agença. Em'aco, Deidié Maurell e sei licean sestian faran de filme pèr la cadeno internet YouTube.
 
« A Vitrolo, lou proujè s’endraio, e sera belèu diferènt » que dis. « Espèri que tout aquéu mounde que chifro toulerènci e alterita, liberta dóu blasfème e valour coumuno, partejara deman sus l’internet un biais de vèire e de viéure en demoucracìo que pertoucara d’àutrei jouine ei banlègo ».

Mardi 16 Février 2016
Michel Neumuller





1.Posté par SGARAVIZZI Anna-Maria le 17/02/2016 14:26
Òsca Daidièr, per l'ensenhament, la mùsica, e l'amor dei trobadors!

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.