Aquò d'Aqui


            partager partager

Le temps de pastorales


AIX-EN-PROVENCE. S'il existe plusieurs pastorales, la Maurel est la plus jouée, sans doute à cause de ses messages d'espoir et sa philosophie du "tous ensemble". L'Effort Artistique la représente une nouvelle fois à Aix.



Le Boumian et son fils Chicoulet, Margarido ou Roustido iront encore de leurs couplets en janvier prochain sur les scènes de petits théâtres, ou des églises de la région d’Aix et de Marseille. Personnages emblématiques de la Pastorale, ils représentent les petites gens, qui savent partager, et en premier lieu la bonne nouvelle, la naissance du Christ.

A Aix, la représentation est une tradition ancienne et l'Effort Artistique la renouvellera ce dimanche 13 janvier à partir de 15 h au Théâtre du Jeu de Paume.
 
Les pastres, véritables héros de ce théâtre chanté, s’en vont donc à Bethléem avec toute la communauté villageoise, si possible à temps pour veiller le divin enfant. La pastorale, ce sera la geste de leur voyage, de leurs doutes, de leurs pénitences.
 

Une mise en scène renouvelée pour une pièce très traditionnelle

Appuyés par la présence d'un orchestre d'une quinzaine de musiciens, d’une chorale, les acteurs, chanteurs, danseurs, tous parfaitement habités par leurs personnages, évolueront dans une mise en scène complètement revisitée et parfaitement maîtrisée, promet l'Effort Artistique, qui la joue depuis des décennies. Elle est l’œuvre d’une grande lignée d’artistes Aixois.

L'oeuvre dure près de quatre heures et on y retrouve les "standards" du chant traditionnel provençal. Elle est dite et chantée en provençal, avec surtitres en français.

 

La location des places :
au Grand Théâtre de Provence du mardi au samedi de 13h à 18h,
ou par téléphone au 08.2013.2013 du mardi au samedi de 11h à 19h.
 
Tarifs : 24 € pour les adultes et 10 € pour les enfants de moins de 12 ans.
La pastorale, elle, sera jouée au Théâtre du Jeu de Paume, dimanche 13  janvier à partir de 15 h.

Compte rendu et analyse des pastorales dans Aquò d'Aquí de février.

Mardi 8 Janvier 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.