Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Le Forum d’Oc se penche sur l’exemple réussi du catalan


AIX. Faire de la langue du pays qu’elle redevienne usuelle ? Les Catalans y sont parvenus, le Forum d’Oc s’intéresse donc à l’exemple, au cours d’une journée qui promet d’être riche.



Le vitrail posé au Cep d'Oc symbolise l'amitié entre Provençaux et Catalans photo XDR)
Le vitrail posé au Cep d'Oc symbolise l'amitié entre Provençaux et Catalans photo XDR)
Pose de vitrail au Cep d’Oc, puis convention et débats à l’Oustau de Prouvènço, conférence à la médiathèque…La Convention du Forum d’Oc promet d’être un événement à Aix-en-Provence ce samedi, toute la journée.
 
« Nous voulons travailler sur des exemples concrets, réussis, dans lesquels la langue du pays est une part de la culture, et s’insère naturellement dans la vie sociale » nous explique Guy Revest. Le président du Forum d’Oc est persuadé que l’exemple catalan est le bon : la langue est soutenue par les autorités élues, et peu à peu est devenue l’élément naturel clé de la société catalane. Un exemple qui illustrerait à Merveille la fameuse profession de foi de Frédéric Mistral : « quau ten la lengo ten la clau que de nostri cadeno nous desliuro ».

Opportunité universitaire

Guy Revest, le président du Forum d'Oc (photo MN)
Guy Revest, le président du Forum d'Oc (photo MN)
« Nous sommes aidés dans cette démarche par une opportunité, car l’unité de catalan de l’Université prépare un colloque pour la rentrée, sur un thème similaire : le catalan dans son environnement de langues romanes. Et une association importante, les Catalans de Marseille, participe de ces initiatives ».
 
Bref, comme dit l’hymne provençal : « Prouvençau veici la coupo que nous ven di Catalans… »
 
L’entrée à tous les événements est libre, il faut cependant se faire annoncer pour certains. Les places sont limitées. Tel. 06 84 73 67 65 

Samedi 11 Mai 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.