Aquò d'Aqui


            partager partager

Le Félibrige en Lorraine pour raviver la mémoire du XVè Corps




Devant le monument aux morts de Bidestroff (photo XDR)
Devant le monument aux morts de Bidestroff (photo XDR)
Les communes lorraines de Bidestroff et de Vergaville, gardent vive la mémoire des 20 000 soldats qui, en 1914, moururent en quelques jours pour défendre ce territoire.

Ils appartenaient, souvent, au XVè corps, composé largement de soldats Provençaux et Corses.

Celui-là même qui fut alors accusé de lâcheté par un Etat-Major incapable, et des hommes politiques marqués par la haine du Sud.

C'est là qu'une délégation du Félbrige, le capoulié Jacques Mouttet en tête, a rendu hommage à ces soldats.

La Marseillaise, puis La Coupo Santo, y ont été interprétées successivement par le galoubet et tambourin de Guillaume Gratia.

Mercredi 7 Octobre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dans l’Aquò d’Aquí de fin d’année...
Dison que...

Aqueu Var ounte “es mort lou prouvençau”

Mais oui monsieur le Recteur, le provençal est bel et bien enseigné dans le Var. D’ailleurs nous allons vous dire où...

Li grand founciounàri deurien bèn se faire acoumpagna per èstre segur de pas dire publicamen de contro-verita. Coumo per eisèmple afierma que dins Var lou prouvençau es mort, à l’escolo.

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.