Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Le Cep d’Oc rend hommage à Joan-Pèire Belmon


AIX-EN-PROVENCE. L'homme de télé, disparu en septembre 2015, avait dynamisé le Cep d'Oc à partir de 2012. Ce dernier lui rend un hommage "convivial" et instructif samedi 29 octobre.



Joan-Pèire Belmon en reportage à La Seyne en 2009 (photo MN)
Joan-Pèire Belmon en reportage à La Seyne en 2009 (photo MN)
L’association gestionnaire des activités audiovisuelles du Centre d’Oralité de la Langue d’Oc à Aix-en-Provence, tiendra son assemblée générale samedi 15 octobre. Il s’y parlera beaucoup de l’hommage que rend cette association présidée par Jan-Mari Ramier, à son fondateur et premier président, l’homme de télévision Joan-Pèire Belmon.
 
Décédé en septembre 2015, voici un an, à l'âge de 63 ans, JP Belmon, chroniqueur à France Bleu Vaucluse, produit, à partir de 1995 l’émission en langue régionale de France 3, Vaqui. Il anime ensuite une équipe où nombre de journalistes sont formés et défendent la langue d’oc à l’écran, dans les conditions misérables que lui fait le service public audiovisuel.
 
Jeune retraité à partir de 2012, il est appelé à la présidence de l’association chargée d’animer l’activité audiovisuelle en provençal. Fondé par Marc Audibert et deux grands disparus, Joan Saubrement et Lucian Durand, le Centre d’Oralité de la Langue d’Oc, à Aix, vient d’entrer dans le giron municipal. Mais il faut faire vivre le fonds de cette médiathèque, le faire connaitre et l’alimenter. A coups de DVD et d’invitations d’artistes, Joan-Pèire Belmon va rapidement faire du Cep d’Oc  - Centre d’étude de la parole d’Oc – le lieu, souvent virtuel, de cette animation.
 
Il lance en particulier le projet du site web du Cep, qui doit faire connaitre le travail fantastique de collectage que nombre de professionnels et d’amateurs éclairés ont entamé. Il rend hommage aux immigrés italiens défenseurs de la langue occitane en Provence, au cinéaste Joan Fléchet, anime des journées consacrées à la BD en oc. Seule la maladie, foudroyante, le met – relativement – à l’écart de son propre projet. Il collaborera aussi, ponctuellement, à Aquò d’Aquí.
 
Le Cep d’Oc consacrera donc une journée à son œuvre, le 29 octobre, à l’Ostau de Provença d’Aix. De 14 à 21 h, son action sera relatée par nombre de gens qui ont agi et travaillé avec lui. Un récital donné par Joan-Bernat Plantevin, puis un apéritif convivial, finiront la journée commémorative.

Mardi 11 Octobre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.