Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Lamentabla triada de residús dins lei Bocas-dau-Ròse


Beaucoup de conteneurs de recyclage installés, peu de résultats. Ils sont un peu moins mauvais dans le reste de la Provence.



Résultats du tri dans les Bouches-du-Rhône : peut beaucoup mieux faire... (photo MN)
Résultats du tri dans les Bouches-du-Rhône : peut beaucoup mieux faire... (photo MN)
A legir lei chifras de Citeo (l’ex Eco Emballages) l’esfòrç de colècta selectiva de residús e de triada seriá important : de 2015 a 2017 la Metropòli d’Ais-Marselha e la ciutat d’Arles an implantat 337 novèus conteneires pèr lo veire entre lo país d’Istre, aqueu  d’Aubanha, dau País Sestian e de Marselha.
 
Mai empacha pas lo resultat de la triada d’èstre fòrça feblàs dins lei Bocas-dau-Ròse, pèr tota mena d’embaissas . Lei quasi dos miliens d’abitants dau 13 trian pas mai de 23 quilòs d’embalatges pèr tèsta, en luec dei 47,6 kg deis abitants de la França entiera en 2016.  La mitat, pas mai.
 
Trian 1,7 kg de botelhas e autrei flascons de plastiques, un quilò d’acier e d’alumina, e 5,6 kg de cartons d’embaissas de carton. E aperaquí quinge quilòs de veire pèr abitant.
 
Ce qu’es verai dei Bocas-dau-Ròse l’es encara de Provença Aups Còsta d’Azur, que trian pas mai de 33,4 kg dins l’annada.
 
Citeo pensa qu’a Marselha l’implantacien de 76 conteneires robotisats en centre ciutat podràn milhorar aquelei resultats dau reciclatge. Aquí despuei 2016 son accessibles vint-e-quatre oras sus vint-e-quatre. Amé d’autreis acciens, la societat anonima encargada d’endraiar una milhora triada pensa que leis abitants dau 13 podràn triar un quilò de mai per capita en 2018. Pas mai.
 
Pèr elei, lo problèma seriá avans tot urban. Dins lei tèrras seriá milhor lo resultat.

Jeudi 16 Novembre 2017
Michel Neumuller





1.Posté par Lions le 19/11/2017 10:03
Bon-jour
Acò arribo plan-plané. Mai soun trop de gènt que s'en garson encaro.

Couralamen
.Eimound

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.