Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

La fauta au Miegjorn dins la BD


L'affaire du XVè Corps fait l'objet d'une bande dessinée, confiée à A.Dan, Sébastien Bouet, Jean-Yves Le Naour. Une réussite, concise et poignante.



La fauta au Miegjorn dins la BD
Aquesta benda dessinada es lo racònte, per l'istorian J.-Y. Le Naour, de l'afaire dau "XVe Corps" : entre lo 19 e lo 22 d' avost de 1914, aquesta armada, compausada de sordats miejornaus, es engatjada, per lo testardige dau generau Joffre, dins una ataca en Lorrena que se vòu espectaclosa. Mai lei Francés tomban dins una lèca deis Alemands e se fan chaplar per l'artilhariá.

Se replegan en leissant dètz mila mòrts. Puslèu que de reconèisser sa fauta, la ierarquia militaria e lo ministre de la guèrra, Messimy, acusan lei Miegjornaus d'aguer mancat de vòlha. Un article de jornau parisenc espandís la calomnia. La protestacion dau pòple e deis elegits de Provença es talament fòrta que lo menistre de la guèrra dèura demissionar.   

Mai lo racisme anti-miegjornau, amé leis etnotipes caricaturaus (fug-l'òbra, profechaires, "Tartarins"...) s'arrèsta pas. Dins aquela atmosfèra, la "justicia" militaria es en marcha : dos sordats, Auguste Odde, un paisan dau Var, e Josèp Tomasini, un pastre Còrse, son condemnats lo 18 de setembre e fusilhats "per l'exemple" tre l'endeman.

Son innocéncia sarà establida quauquei temps après, e saràn reabilitats en 1918.

Lo tèxte plaça quauquei mòts de "francitan" dins lo boca dei Provençaus : "on est dans la cagade", "on a vu dégun", "un chicoulon"... Per lo pastre Còrse, la realitat linguistica es ben respectada : saup parlar que sa lenga e compren pas lo francés...

La benda dessinada, dau grafisme e dei colors fòrça agradius, es seguida d'un dorsier documentari. Vaquí un bèu trabalh de memòria que ven completar la mòstra presentada au centre sestian deis Archius departamentaus de Bocas dau Ròse, a-z'Ais.

Jean-Yves Le Naour (texte), A. Dan (dessin), S. Bouet (color) : La Faute au Midi. Ed. Bamboo, 2014 (coll. Grand angle). 14 €.


Quelques phrases d'intellectuels et artistes célèbres à notre propos...

* Ernest Renan, istorian : "Notre étourderie vient du Midi, et si la France n'avait pas entraîné le Languedoc et la Provence dans son cercle d'activité, nous serions sérieux, actifs, protestants, parlementaires. Notre fonds de race est le même que celui des îles britanniques."
 
J.-K. Huysmans, escrivan : "Races de mendiants et de lâches, de fanfarons et d'imbéciles."
 
Guillaume Apollinaire, escrivan : "Marseille ne mérite que le mépris de tous et le dédain complet des femmes."

A surveiller sur l'Agenda d'Aquò d'Aquí, la conférence aixoise de Jean-Yves Le Naour.

Samedi 14 Juin 2014
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.