Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

La fauta au Miegjorn dins la BD


L'affaire du XVè Corps fait l'objet d'une bande dessinée, confiée à A.Dan, Sébastien Bouet, Jean-Yves Le Naour. Une réussite, concise et poignante.



La fauta au Miegjorn dins la BD
Aquesta benda dessinada es lo racònte, per l'istorian J.-Y. Le Naour, de l'afaire dau "XVe Corps" : entre lo 19 e lo 22 d' avost de 1914, aquesta armada, compausada de sordats miejornaus, es engatjada, per lo testardige dau generau Joffre, dins una ataca en Lorrena que se vòu espectaclosa. Mai lei Francés tomban dins una lèca deis Alemands e se fan chaplar per l'artilhariá.

Se replegan en leissant dètz mila mòrts. Puslèu que de reconèisser sa fauta, la ierarquia militaria e lo ministre de la guèrra, Messimy, acusan lei Miegjornaus d'aguer mancat de vòlha. Un article de jornau parisenc espandís la calomnia. La protestacion dau pòple e deis elegits de Provença es talament fòrta que lo menistre de la guèrra dèura demissionar.   

Mai lo racisme anti-miegjornau, amé leis etnotipes caricaturaus (fug-l'òbra, profechaires, "Tartarins"...) s'arrèsta pas. Dins aquela atmosfèra, la "justicia" militaria es en marcha : dos sordats, Auguste Odde, un paisan dau Var, e Josèp Tomasini, un pastre Còrse, son condemnats lo 18 de setembre e fusilhats "per l'exemple" tre l'endeman.

Son innocéncia sarà establida quauquei temps après, e saràn reabilitats en 1918.

Lo tèxte plaça quauquei mòts de "francitan" dins lo boca dei Provençaus : "on est dans la cagade", "on a vu dégun", "un chicoulon"... Per lo pastre Còrse, la realitat linguistica es ben respectada : saup parlar que sa lenga e compren pas lo francés...

La benda dessinada, dau grafisme e dei colors fòrça agradius, es seguida d'un dorsier documentari. Vaquí un bèu trabalh de memòria que ven completar la mòstra presentada au centre sestian deis Archius departamentaus de Bocas dau Ròse, a-z'Ais.

Jean-Yves Le Naour (texte), A. Dan (dessin), S. Bouet (color) : La Faute au Midi. Ed. Bamboo, 2014 (coll. Grand angle). 14 €.


Quelques phrases d'intellectuels et artistes célèbres à notre propos...

* Ernest Renan, istorian : "Notre étourderie vient du Midi, et si la France n'avait pas entraîné le Languedoc et la Provence dans son cercle d'activité, nous serions sérieux, actifs, protestants, parlementaires. Notre fonds de race est le même que celui des îles britanniques."
 
J.-K. Huysmans, escrivan : "Races de mendiants et de lâches, de fanfarons et d'imbéciles."
 
Guillaume Apollinaire, escrivan : "Marseille ne mérite que le mépris de tous et le dédain complet des femmes."

A surveiller sur l'Agenda d'Aquò d'Aquí, la conférence aixoise de Jean-Yves Le Naour.

Samedi 14 Juin 2014
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.