Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

La clau europenca l’avètz en pòcha dòna Merkel


Face aux USA fuyants, aux Britanniques isolés et aux Russes menaçants, l’Allemagne souhaite une Europe plus forte et plus solidaire. Commencez par en donner envie aux Européens en renonçant à votre bel égoïsme, Mme Merkel.



La clau europenca l’avètz en pòcha dòna Merkel
Angela Merkel s’es entornada dau darrier G7, en Italia, fòrça amara. Donald Trump li repròcha de vendre mai ais USA que ce que leis USA pòdon vendre a l’Alemanha. Se ditz pereu deçaupuda que leis Americans vògon pas reafiermar que, en cas d’agressien, volarián au secors deis Europencs, coma totjorn aviam pensat que l’OTAN va fariá.

Desserrez l'étau des Grecs, qui ne peuvent se soigner ni envisager l'avenir, vous aurez une chance de voir se ressouder les Européens, puisque vous commencez à comprendre qu'il n'y a pas d'autre voie.

La premiera Alemanda s’es planhuda dau biais novèu deis USA, es a dire d’aqueu de son president. Pinta de bièra en man, davant 2500 afogats de son partit, la CDU e son parier bavarenc, la CSU, s’es avisada tanben que, lèu, l’Union Europenca deurà se passar dei Britanics.
 
Adonc, la conclusion s’impausariá : dins un monde plen de dangiers, am’una Russia agressiva, un pròche Orient e una Africa lèstas a escampar totei sei paures plen d’espèrs sus nòstrei ribas de mar, e una Anglatèrra que se rementa qu’es una illa, « fau afortir l’Euròpa ! » Eurêka…
 
L’Alemanha s’es aplicada vaquí dètz ans lei recèptas que lo govèrn francès e aquelei d’autrei país pantaian uei de s’aplicar : una deregulacien sociala fonsa, e una libertat dau marcat coma jamai.
 
Segur que lei produccions alemandas ara se vendan mai un pauc de’n pertot.
 
En 2016 la balança comerciala alemanda a vist sei despensas au mai bas, e sei recèptas tot en aut, coma jamai. Un recòrd ! Un subre comerciau de 257 miliards de dollars. Es a raprochar d’aqueu de la China e de sa creissènça a dos chifras, que siguèt jamai que de 293 miliards de $ am’una populacion quinge còps mai importanta.
 
Am’aquela situacien faudriá donc refortir lei liames entre Europencs. D’Europencs que sofron totei mai o mens. Un tèrç de la joinessa espanhòla a passat lei dètz darniereis annadas a fugir son país per trabalhar, en America o autra part, o a vivassar au chaumatge o dins d’emplecs au negre. Leis Italians vivon a pena mai ben. E que dire dei Grècs 
 
Fa pas manco una setmana que leis Europencs e lo FMI an convidat lo ministre grèc dei finanças, Euclide Tsakalotos, a li dire coma pensava amaigrir un còp de mai son budget public, e remborsar sei creditors.
 
Lei Grècs, elei, pèr un còp, an rebecat . Tant que leis Europencs e lo gendarma financier mondiau li auràn pas dich coma pensan d’aleujar son deute, leis Elenas dison que pagaràn ren.
 
Vaquí leis Europencs que nos faudriá refortir sei liames amé nòstre bèu continent politic, dòna Merkel. Sei pòchas, pòdon ben lei devirar, ai Grècs, son vuejas. Lei belòias de familhas, leis an ja vendudas. Son pòrt màger, aqueu dau Pireu, es ja ai mans dei Chinés, e lei Russes son a durbir lei braç per ne’n faire d’aligats.
 
E s’entènde ben. Uei, lei Grècs mejans, quand agantan un cancèr, an plus qu’a se laissar morir. Es coma aquò que se pòu tradurre dins la vida de chasque jorn, l’aleujament constrench dei finanças publicas au sieu.
 
E la reson imediata d’aquela situacien, la fau demandar a vòstre ministre dei finanças, Wolfgang Schäuble, l’intractable. Pèr la bèla reson qu’a l’autona venent, leis eleccions generalas alemandas, aqueu pensa que li ganharètz, dòna Merkel, que se mantenètz lei mans au còle dei Grècs.
 
La solidaritat deis Europencs, segur, sembla a l’ora d’ara una bèla escomessa , una necessitat. Encara vos fau saupre que podrà se refortir qu’a la condicion que leis Europencs va vògan.
 
E la clau d’aquela volontat, l’avètz, vos, en pòcha.

Jeudi 1 Juin 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.