Aquò d'Aqui


            partager partager

La bravado d'Ais aqueu dimencho


La bravado calendalo mettra en présence de nombreux musiciens et Provençaux fidèles à leurs traditions festives.



La bravado d'Ais aqueu dimencho
Acte de défi faisant intervenir des tirs de tromblons, ou simplement - c'est le cas de cette fête - coups de tromblons pour faire tarabast et annoncer la fête traditionnelle, la bravado  fait intervenir selon les cités, diverses manifestations traditionnelles. 

Celle d'Aix, qui sera ouverte dimanche, rassemble, sous la houlette des Venturié, une association dédiée aux traditions provençales, des chivaus frus,  des lanceurs de drapeaux et de nombeux musiciens.

Le cortège doit aussi "offrir la pompe à l'huile aux autorités de la Ville" précise le communiqué des Affaires Provençales d'Aix-en-Provence.

Dimanche 16 décembre. A 11h00 - Place de l'Hôtel de Ville, rassemblement. A 14h30 Cours Mirabeau, centre Ville, défilé. Manifestation gratuite. Renseignements : 04 42 26 23 41


Jeudi 13 Décembre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.