Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

La Plaine s'est donnée rendez-vous à l'Ostau dau País Marselhés


Le nouveau local de l'association occitaniste a été dignement inauguré par trois à quatre cents personnes à Marseille.



A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
C'était plein dedans et...plein dehors aussi, au 18 rue de l'Olivier à Marseille ce vendredi soir 24 octobre.

L'Ostau dau País Marselhés inaugurait son nouveau local, en musique : Gacha Empega a capela, un balèti, D'Aqui Dub... et le bar qui ne désemplissait pas.

Tout le quartier et tout l'occitanisme de Provence maritime s'était donnés rendez vous informel sur ce versant de la Plaine.

L'Ostau dau País Marselhés a quitté son étroit local historique de la rue des Trois Mages, pour un local rdc de l'autre côté de la place Jean Jaurès, à quelques coups d'ailes,  toujours à La Plaine.

Lire aussi : L'Ostau dau país marselhés pousse les murs

Vendredi 24 Octobre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans ce numéro d'avril du mensuel Aquò d'Aquí

Dison que...

Irresponsables !…

Le confinement de Paris a entrainé un véritable exode, et parmi ceux qui partent certains diffuseront le covid partout, sans être qualifiés d’irresponsables. Mais les carnavaliers marseillais, eux, le sont assurément...

Que son irresponsables, aquelei Marselhés ! Fa dos mes èran seis elegits, demandant concertacien a l’Estat avans tota decisien, qu’èran dichs com’aquò per lo baile dei redaccions de l’Express, l’omnipresent televisuau Cristophe Barbier.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.