Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

La Plaine s'est donnée rendez-vous à l'Ostau dau País Marselhés


Le nouveau local de l'association occitaniste a été dignement inauguré par trois à quatre cents personnes à Marseille.



A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
C'était plein dedans et...plein dehors aussi, au 18 rue de l'Olivier à Marseille ce vendredi soir 24 octobre.

L'Ostau dau País Marselhés inaugurait son nouveau local, en musique : Gacha Empega a capela, un balèti, D'Aqui Dub... et le bar qui ne désemplissait pas.

Tout le quartier et tout l'occitanisme de Provence maritime s'était donnés rendez vous informel sur ce versant de la Plaine.

L'Ostau dau País Marselhés a quitté son étroit local historique de la rue des Trois Mages, pour un local rdc de l'autre côté de la place Jean Jaurès, à quelques coups d'ailes,  toujours à La Plaine.

Lire aussi : L'Ostau dau país marselhés pousse les murs

Vendredi 24 Octobre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.