Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

La Librejado a Marsiho en 2013


Organisée par le Félibrige à Salon (13) l'an passé, la manifestation renonce à son concert d'après midi pour se concentrer sur les rencontres public/éditeurs/auteurs et migre à Château Gombert. "une façon de s'inscrire dans Marseille Provence 2013" expliquent les organisateurs. date à retenir, le dimanche 3 mars 2013.



En 2012 la première édition s'était déroulée sous la neige et par un froid de canard à Salon (photo Félibrige DR)
En 2012 la première édition s'était déroulée sous la neige et par un froid de canard à Salon (photo Félibrige DR)
Aquéu segound rescontre de Librejado, se debanara, lou dimenche 3 de mars 2013, au Cèntre de culturo prouvençalo Daniel Audry, 45 balouard Barra à Castèu-Goumbert (Marsiho), duberturo de 10 ouro à 12 ouro 30 e de 14 ouro à 17 ouro.

Uno proumiero taulo redouno, sus lou tèmo « urbanita, ruralita : es-ti que nosto lengo s’encapo em’uno meno d’ispiracioun ? » se tendra entre 10 e 11 ouro. A 11 ouro 30 : acuei dis autourita, aloucucioun e aperitiéu.

Uno segoundo taulo redouno, sus lou tèmo « qunto creacioun literàri pèr li loucutour d’aro ? » se tendra entre 15 e 16 ouro.
 
La Librejado à Castèu-Goumbert es un biais de s’entrauca dins Marsiho Capitalo éuroupenco de la Culturo qu’ignoro quasimen tout de la culturo nostro. 

publié en graphie mistralienne directement à partir du communiqué de presse

Mardi 15 Janvier 2013
La rédaction




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.