Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

La Catalogne face à l'immobilisme espagnol

Extrait du prochain mensuel Aquò d'Aquí


L'analyse complète du linguiste José Delofeu sur la problématique posée à l'Espagne et à l'Europe est disponible dans le prochain mensuel Aquò d'Aquí.



Henri-José Delofeu (photo MN)
Henri-José Delofeu (photo MN)
La forme politico-économique à venir de l’Europe et du monde se fera autour de capitales métropoles, comme Paris, Londres, Berlin, mais aussi Prague, Vienne....plutôt qu’autour d’Etats nations.

L’Europe performante sera la fédération de grandes régions autonomes d’une population d’environ 7 millions d’habitants autour d’une métropole. La Catalogne entre dans ce format.
 
Dans cette perspective, développée dans le livre de Raül Romeva, économiste de l’ex gouvernement catalan, Som una nació europea (i una carpeta incòmoda): Catalunya vista des d'Europa – ed. Rosa dels Vents 2014, le problème en Espagne, c’est la concurrence Madrid-Barcelone.

Madrid, capitale politique et financière, prend le pas sur Barcelone. Barcelone reste le principal foyer de recherche et d’innovation en Espagne, mais la politique du gouvernement central compromettra cette situation.

L'argument des indépendantistes est que ce déséquilibre ne pourra que s’aggraver, au point de rendre sans objet l’autonomie, autour d’une capitale « régionale » rendue sans réel rayonnement au sein d’une Europe Fédérale
 
Les Catalans avaient anticipé ce danger en pactant l’Estatut de 2006. Il répartissait mieux le pouvoir et les moyens entre Madrid et Barcelone, permettant un double foyer de développement, utile à tous les Espagnols et à l’ensemble de l’Europe. 

..............................................

La suite à lire dans notre double page à paraître dans le mensuel Aquò d'Aquí de décembre-janvier

Vendredi 8 Décembre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.