Aquò d'Aqui


Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista

Avec un rassemblement peu couru et parisien, un fait majeur vient pourtant de survenir le 30 novembre : les défenseurs des langues minoritaires se sont alliés et ont décidé d’une feuille de route.

Davant la Glèisa Santa Clotilda, brandussan lei bandièras : negras amé tèsta de Maure, o arminas de muma color, sang e òr amé crotz de Forcauquier e Tolosa, o l’estrella de l’independentisme catalan, e d’autrei. Benlèu que son pas mai que sièis cents lei manifestants, mai ben colorats. Un arc de seda dei minoritats lenguisticas de l’exagòne. Justament èra la tòca d’aqueu recampament : faire molon, e charrar de ce que partejan totei, una lenga mespresada, en dangier de disparéisser.

Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista















            partager partager

L’incendi que crema lo cremador


FOS. Un violent incendie a détruit l’unité de méthanisation de l’incinérateur de la Communauté urbaine de Marseille. Les solutions de rechange seront difficile à trouver.



L'Unité d'incinération était loin d'emporter l'adhésion (Photo XDR)
L'Unité d'incinération était loin d'emporter l'adhésion (Photo XDR)
L’unitat de metanisacien ligada au cremador de residús de Marselha Provença Metropòle a cremat dins la nuech dau dimenche a diluns, a Fòs (13). Lei degalhs son tras que màgers.
 
Aqueu cremador, fòrça contestat entre 1996 e 2006, annada de sa mesa en servici, es bailejat per una societat francesa, Evéré, montada per l’occasien d’aqueu mercat, dau grop espanhòu Urbaser.
 
L’unitat de metanisacien èra pas prevista a la debuta, es davans la fòrta oposicien que la societat aviá chanjar lo projèct per ganhar l’apèu d’oferta.
 
Quaranta pompiers an combatut l’incèndi. Ara la questien se pausa de saber coma farà MPM per tractar mai de 400 000 tonas de residús l’an : 300 000 a cremar e lei 110 000 tonas de residús verds que son metanisats.
 
Durbir lo vielh bordilhet d’Entressen semblariá la soleta solucien per lo moment.

Mardi 5 Novembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L'Aquò d'Aquí de fin d'année s'attelle à la charrue
Dison que...

Venus

Notre statue volée dit bien l'état d'esprit français vis à vis de l'égalité de traitement culturel

Trobada dins lo ròdol dei vestigis dau teatre roman d'Arle en 1651, l'estatua d'Afrodita, que dison "Venus d'Arle" seriá de Praxitèl.

 

Siguèt mandada a Paris vintados ans puei sus l'exigéncia de Loís XIV (e non ofèrta per la Comuna coma ditz lo cartèl dau Musèu, ara!), Rei Soleu, que non! Rei Raubaire!

Venus


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.