Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre

CUCURON. Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Seconde semaine...

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc.

















            partager partager

L’école, l’identité et la langue d’oc au menu de l'Aeloc


ROUSSET. L'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc a choisi ce thème brûlant pour son colloque bisannuel. Entrée libre le 25 novembre.



L’école, l’identité et la langue d’oc au menu de l'Aeloc
« La langue d’Oc et la question de l’identité en Provence Alpes Côte d’Azur », Sujet brûlant tant le mot est connoté « chauviniste » et associé à son qualificatif « identitaire » classé à l’extrême droite.
 
C’est pourtant le thème choisi par l’Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc (Aeloc) pour son XIIè colloque, le 25 novembre prochain à Rousset.
 
C’est qu’on peut faire confiance à l’association d’enseignants et de parents d’élèves pour lui donner un ton nettement plus sain, et surtout interrogatif. Voici ce qu’en dit son programme : « L’enseignant ne peut l’éluder et doit s’y confronter avec lucidité. Il doit pouvoir disposer d’une réflexion sur le concept lui-même, son rôle dans la construction d’une citoyenneté pacifiée et les évolutions qu’implique une prise en compte sereine de la diversité des références. »


C’est au chercheur corse Pascal Ottavi (sous réserve), que sera confié le soin de parler du « concept d’identité appliqué aux langues de France », avant qu’une table ronde ne réunisse un inspecteur de l’Education Nationale et quelques enseignants et chercheurs « contre l’identité d’exclusion : Une langue pour rassembler ».
 
Enfin, c’est au musicien globe-trotter Miquèu Montanaro que revient la tâche de disserter sur « l’authenticité provençale et l’ouverture au monde », avant que de jouer au sein du duo « Ki » qu’il forme avec son fils Baltazar.
 
Organisé en partenariat avec l’Association des Professeurs de Langue Régionale de l’Académie de Nice et la coopérative L’Aigo Vivo de Rousset. Salle Emilien Ventre, Rousset (13) samedi 25 novembre. A partir de 13h30.

Jeudi 9 Novembre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

...e sensa cap restriccions !


06/01/2022


Dans l’Aquò d’Aquí de fin d’année...
Dison que...

Ecumenisme?

La querelle des graphies de la langue d'oc est une bêtise passéiste, et un frein pour qui souhaite conquérir des droits pour notre langue. Mais il reste quelques allergiques dogmatiques, y compris là où le respect est de rigueur.

Reinat Toscano a la Librejado

Coma cada còup, èri convidat disabte passat demièg lu autors de la Librejado, que si tenia à Trets, dins lo casteu, coblada m’au 27n salon dei escrivans de Provença.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.