Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

L'agrimòni discreta que cicatrisa lei plagas


Botaniste cévenole, Florença nous régale chaque mois avec une plante de chez nous. En languedocien dans le texte.



Discreta perqué, sovent, la vesèm soncament se sabèm que i es, e se la cercam (Photo F Faure-Brac DR)
Discreta perqué, sovent, la vesèm soncament se sabèm que i es, e se la cercam (Photo F Faure-Brac DR)

L'Agrimòni, aquesta erba discreta, en latin Agrimonia eupatoria, es de la familha de las rosacèas, a costat de las fragas e de la benesida . Discreta perqué, sovent, la vesèm soncament se sabèm que i es, e se la cercam. Es coneguda dempuèi longtemps en tisana de flors e de fuèlhas coma amara, tonica del fètge. Serà utila tanben coma vulnerària, per solatjar las inflamacions de las mucosas e per cicatrisar las plagas. En elixir floral lo podèm propausar al mond qu'an de mal a parlar de sas difficultats amb sinceritat.


amagada al mitan d'autras erbas

las trobarètz pro sovent a l'òrle d'un bòsc (Photo F Faure-Brac DR)
las trobarètz pro sovent a l'òrle d'un bòsc (Photo F Faure-Brac DR)

Mentre que sas pichonas flors jaunas retipan ben las de las fragas, sas fuèlhas semblan un pauc aquelas del sorbièr : un autre nom que li donam es sorbeireta.

Podètz veire coma d'aurelhetas qu'abraçan lo pè de la planta : aquò se sona estipula en botanica.

Aquela erba, las trobarètz pro sovent a l'òrle d'un bòsc, dins una prada o un ermàs , dins un besal o al ras d'un camin, ben amagada al mitan d'autras erbas.


Florença Faure-Brac acompanha de professionau e particulièrs a la descubèrta de las erbas

Photo Florença Faure-Brac DR
Photo Florença Faure-Brac DR

Coma maites que cabussèron dins la botanica, soi estada pivelada per las plantas dempuèi l'enfància. M'a totjorn agradat de las agachar, de las tocar, de las convidar dins l'òrt e de las fotografiar. Somièri un temps de venir paisana e foguèri ça que la emplegada agricòla dins un òrt de plantas medicinalas. Fasiá bèl briu ja que m'interessavi a las bonas erbas, e foguèt lo saut per n'apréner mai. Aprèp una formacion dins una escòla d'erboristeria, venguèri a mon torn formatritz en botanica e plantas medicinalas.

 

Dempuèi tres ans, acompanhi de professionals e de particulièrs de pradas en ermàs, de bòsc en bartàs, a la descubèrta de las erbas sauvatjas que se manjan e que sonhan.


Lundi 26 Novembre 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.