Aquò d'Aqui


            partager partager

L’Opèra de Marselha, soleta francesa d’embauchar un cap d’orquèstra especiau per lo piano


MARSEILLE. L'Opéra communal serait le seul en France à recruter un chef assistant dédié au piano. Il a été choisi au début du mois.



Victorian Vanoosten (photo XDR)
Victorian Vanoosten (photo XDR)
L’ Opèra de Marselha serà la sola estructura lirica francesa que dispausarà d’un pianista per cap d’orquèstra assistent.

Coma o ditz son títol, son ròtle serà d’assistir lei caps d’orquèstra au moment dei repeticions, e de jogar de totei lei claviers ai concèrts.
 
Aquela tradicion germanica ajuda ben a la bòna qualitat d’orquèstras chanudas , mai lei rasons economicas, d’en premier, li an pas fach passar lo Ren.
 
Victorian Vanoosten es estat chausit après un concors que 25 candidats se l’i son presentats lei 5 e 7 de novembre a Marselha.

Es estat elegit per lei musicians de l’Orquèstra, lo cap d’aquest, Lawrence Foster, e Maurici Xiberras, lo director generau de l’Opèra.
 
Ausirem son trabalh tre lo 5 de decembre a l’Auditorium dau Faròt, a Marselha, amb un programa consacrat a Zoltan Kodaly, Dmitri Chostakovitch e LV Beethoven.

L’Orquèstra filarmonica de Marselha serà fisada a la bagueta de Yaron Traub, convidat per lo premier còp a Marselha.

Lundi 24 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.