Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

L'IEO Languedoc lance un appel à auteurs pour jeune public


BEZIERS. L'Institut d'Estudis Occitans publiera en 2014 deux ouvrages : un pour les 7-12 ans, l'autre pour les 13-16 ans.



L'Institut d'Estudis Occitans du Languedoc soutient particulièrement l'édition en occitan, y compris en provençal, variété dialectale majoritaire dans l'est du Gard, en particulier à Nîmes.

Cette section régionale vient d'arrêter ses projets éditoriaux, et ceux-ci font une place à l'édition pour jeune public.

Deux ouvrages seront édités spécifiquement pour les jeunes lecteurs occitanophones, l'un pour les 7-12 ans, l'autre pour les 13-16 ans.

Les auteurs peuvent donc adresser leurs manuscrits à l'IEO Languedoc avant le 15 juin 2014 à : BP 60011 - 15 avenue Alphonse Mas - 34501 Béziers.

Ils ne devront pas dépasser 50 pages A4 pour les projets destinés aux plus jeunes, et 60 pour les autres; tous pourront être dotés de dessins en noir et blanc.

Renseignements à ieolengadoc@ieo-oc.org

Mardi 3 Décembre 2013
Michel Neumuller


Tags : IEO Lengadoc


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.