Aquò d'Aqui


            partager partager

L'IEO Languedoc lance un appel à auteurs pour jeune public


BEZIERS. L'Institut d'Estudis Occitans publiera en 2014 deux ouvrages : un pour les 7-12 ans, l'autre pour les 13-16 ans.



L'Institut d'Estudis Occitans du Languedoc soutient particulièrement l'édition en occitan, y compris en provençal, variété dialectale majoritaire dans l'est du Gard, en particulier à Nîmes.

Cette section régionale vient d'arrêter ses projets éditoriaux, et ceux-ci font une place à l'édition pour jeune public.

Deux ouvrages seront édités spécifiquement pour les jeunes lecteurs occitanophones, l'un pour les 7-12 ans, l'autre pour les 13-16 ans.

Les auteurs peuvent donc adresser leurs manuscrits à l'IEO Languedoc avant le 15 juin 2014 à : BP 60011 - 15 avenue Alphonse Mas - 34501 Béziers.

Ils ne devront pas dépasser 50 pages A4 pour les projets destinés aux plus jeunes, et 60 pour les autres; tous pourront être dotés de dessins en noir et blanc.

Renseignements à ieolengadoc@ieo-oc.org

Mardi 3 Décembre 2013
Michel Neumuller


Tags : IEO Lengadoc


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.