Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

L’Aeloc soutoligno un bilan di bèu e alestis un couloqui sus la lengo


L'association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc a réélu son conseil d'administration, pratiquement inchangé. Si l'association, affiliée à la Felco, enregistre un beau succès public avec les Cantejadas, elle reste aussi revendicative et contribue au retour d'un poste d'animation scolaire complet en Vaucluse.



Les activités de l'Aeloc vont de la revendication à l'organisation d'événements festifs scolaires en passant par l'édition et l'organisation de colloques (photo MN)
Les activités de l'Aeloc vont de la revendication à l'organisation d'événements festifs scolaires en passant par l'édition et l'organisation de colloques (photo MN)
Em’un noumbre de sòci que coustejon lei dous cènt, l’Assouciacioun pèr l’Ensignamen de la Lengo D’O es pas la mai pichouno de l’univers assouciatiéu di mantenèire prouvençau. Va dèu à soun caratère de sostèn proufessionau – « mai es pas un sindicat ! » que dis soun secretàri Alan Barthélemy, à soun caratère lar, que recampo parènt d’escoulan coumo ensignaire, e enfin perqué se garço de la grafìo emplegado per si sòci, que l’impourtantissime es la lengo !
 
A tengu soun assemblado generalo dissate 22 de jun à-z-Ais pèr alesti un moumen fort de l’annado 2013 : lo coulòqui pèr l’aveni de la lengo d’O qu’ourganiso lou 30 de nouvèmbre au Palais dóu Farot   de Marsiho emé l’IEO, lou Felibrige, e la Federacioun di Calandreto. « I a tant d’enjò, coumo integra tóuti aquéli gènt qu’arribon au païs, atriva pèr lou « sud » que s’es entendu dins aquelo reunioun.
 
Mai que d’un demando uno vertadiero acioun pèr counèisse lou publi que parlo o coumpren la lengo, e l’Aeloc espèro un travai estatiti à l’óucasioun d’aquéu coulòqui que dèu durbi lou ventai di pratico per espandi l’usage de l’óucitan au noste.

Edition, animations musicales, revendications...

Mai l’evenimen inmediat èro lou vote pèr l’Assemblado Naciounalo de la Lèi de Refoundacioun de l’Escolo. Se d’un biais generau sèmblo pousitivo à l’Aeloc, « bord que remplaço lou vuege » coumo s’es di, fai pas crida de joio li sòci. « Recounèisse l’ensignamen mai lis apoundoun parlon de la demando di famiho d’escoulan, çò que poudrié veni uno empacho ».
 
S’es felicita, l’assouciacioun, qu’a pouscu buta à la rodo per recrea un poste d’animatour pedagougi à tèms coumplet dins la Vau-cluso, ounte s’espèro aro un reviscoulamen de l’ensignamen dóu prouvençau.
 
En mai d’acò cercara d’afavourisa lis animacioun escoulàri en lengo nosto, em’un maiun d’animatour.  Lei gènt interessa podon si fa counèisse à l’Aeloc.
 
L’Aeloc, que vèn de publica un moudèle de libre clafi de voucabulàri pèr aprendre la lengo emé « Un vilatjon quilhat sus son rocàs » de Guiu Garnier, a capita la darriero edicioun di Cantejado, un acampamen de 500 escoulan per canta en lengo d’O à-z-Ais.
Parmi les accessits de l'Aeloc, les Cantejadas, un succès public en mai 2013 (photo MN)
Parmi les accessits de l'Aeloc, les Cantejadas, un succès public en mai 2013 (photo MN)

Dimanche 30 Juin 2013
Michel Neumuller


Tags : Aeloc, Cantejadas, IEO


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí de juin chez vous !
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.