Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Jan-Marc Courbet : l’ome franc qu’acampavo l’escri prouvençau


BOLLENE. Fondateur du mouvement Parlaren, ce majoral du Félibrige avait aussi traduit Tagore. Mais c’est par la création du Centre de Documentation Provençale de Bollène que cet infatigable battant avait le mieux œuvré durablement pour le partage de la langue d’oc.



Jan-Marc Courbet : l’ome franc qu’acampavo l’escri prouvençau
Neissu à la fin dis annado quaranto, aquel engeniaire quimisto de la Cogema èro un especialisto de la vitrificacioun di residu nucleàri qu’avié fa sa carriero à Marcoulo, dins lou Gard.
 
Mai es segur soun obro majo, la creacioun en 1981 dóu Cèntre de Doucumentacioun Prouvençalo de Boulèno, emé sei milié d’article de presso e d’obro, que l’a fa couneisse dins lou mounde di mantenèire.
 
Foundatour de l’Assouciacioun Parlaren, en 1975, voulié oubra sus lou terren per l’espandimen de la lengo d’O.
 
Mai escoundié, en ome moudèste, sis escri. Pamens avié tradu en prouvençau roudanen l’obro majo de Rabindranath Tagore, Gitanjali, L’óuferto lirico, en prouvençau, basa sus la traducioun franceso d’Andriéu Gide.
 
Ancian Baile dóu Felibrige, fargaire de sa revisto, èro tambèn un ome estaca a l’idèio d’acampamen di defensour de la lengo nosto. Rescountra à Ventabren en setèmbre 2013, alor que venié de recebre lou Prèmi literàri de Prouvènço, nous disié coumo avié en òdi aquéli que « sabon que se batre per saupre dins queto grafìo sera escricho l’epitàfi de nosto lengo d’O ».

Fran parla e counvivèncio

Inquiet de veire lou mounde di mantenèire se garrouia alor que la lengo se perdié, nous disié tambèn que per éu, i’avié « au mens dos coundicioun pèr assegura quauque aveni à nosto lengo : enfin la fin di garrouio esterlo de grafìo, emé l’emplicacioun indispensablo de l’Estat pèr que la lengo siegue, senoun ensegnado à tóuti lis escoulan, au mens prepausado à tóuti ». 
 
Arma d’un fran parla redoutable, passavo pas pèr de bescountour diploumati pèr dire ce qu’avié de dire. Mai à chasque cop, uno fes lou debat plega, vous metié la man sus l’espalo e vous counvidavo à béure lou got de l’amista.
 
Aquel ome franc coumo l’ambre e incapable de rancuro, luchavo despièi d’annado contro la malautié. Sera inuma après un óufìci religious, dimars 8 de nouvèmbre à 14h30, à la Coulegialo San-Martin de Boulèno. Nosto Journau dis si coumplancho a sa mouié Silvìo e a sis enfant.
 

Mardi 8 Novembre 2016
Michel Neumuller





1.Posté par Leoun le 08/11/2016 08:44
Adièu l'ami

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.