Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives






            partager partager

A Ventabren Jan-Marc Courbet vèi recounèisse soun obro doucumentàri


VENTABREN. Le fondateur du Centre de documentation provençale de Bollène a écrit des centaines d’articles dans la presse provençaliste. L’association Culturelle Provençale de Ventabren lui a décerné son 53° grand prix.



Journaliste dans la presse provençaliste et fondateur du Centre de Documentation Provençale de Bollène (photo MN)
Journaliste dans la presse provençaliste et fondateur du Centre de Documentation Provençale de Bollène (photo MN)
Se i’a un evenimen e un liò ounte se viéu la pas di grafìo es bèn à Ventabren pèr lou Grand Pres Literàri que si douno chasco annado au mes de setèmbre.

« Un cop lou laureat es un escrivan de grafìo classico, e l’an d’après es un de grafìo mistralenco » rapello utilamen Jan-Claude Bouvier, de la jurado d’aquéu pres atribui pèr l’Assouciacioun ….
 
L’an passa èro l’autour prouteïformo Pèire Pessamessa que l’avié agu. E lou mounde se ramento encaro sa sourtido contro li separatisto de la lengo d’O, aquéli que volon l’atoumisa entre patoas pèr assegura soun apouderamen sus ço que se poudrié o pas escriéure.
 
Dimenche 29 de setèmbre es Jan-Marc Courbet que la jurado avié chausi. Moudèste, aquel engeniaire chimisto, especialisto au Coumessariat à l’Energìo Atoumico de la vitrificacioun di residu nucleàri, s’es demanda perqué l’avien chausi après la tiero di Lafont, Pessemessa o Sèrgi Bec.
 
E pamens ! se l’ome de Boulèno, neissu à la fin dis annado quaranto a bèn escri mai que mai d’article, e subretout dins uno toco scientifico, apoundènt de mouloun de « papié » de vulgarisacioun pèr bèn fa vèire que l’óucitan pòu tout dire, l’obro de sa vido es pas dins si pròpris article, meme se soun de centeno.

A ceux qui se disputent pour savoir dans quelle graphie sera écrite l'épitaphe de la langue d'oc...

Fa trento an, en verita, que dins lou nord de Prouvènço, Jan-Marc Courbet fa viéure un Centre de Doucumentacioun devoua à tout ço que pertoco nòsto regioun.

Que siegon en lengo óuccitano o noun, de desenado de milié d’article de touto meno s’i amoulounon annado après annado pèr n’en faire lou liò inmancable de touto infourmacioun sus Prouvènço.
 
Mai lou saup bèn, Jan-Marc Courbet, touto l’obro di felibre (n’en fuguè lou Baile de 2006 à 2012) reünido sarié pas proun pèr apara la lengo.

Coumo lou disié sus lou pountin dimenche 29 de setèmbre, coume dins l’entrevisto que nous a pièi acourda : « i’a au mens dos coundicioun pèr assegura quauque aveni à nosto lengo : enfin la fin di garrouio esterlo de grafìo, emé l’emplicacioun indispensablo de l’Estat pèr que la lengo siegue, senoun ensegnado à tóuti lis escoulan, au mens prepausado à tóuti ».
 


Prix des jeunes

Lou pres de Ventabren es tambèn aquéu dis escoulan qu’an mena un proujèt en classo. L’escolo meiralo de Casan-Vernegue e aquelo, primàri, dóu Valoun di Tuvo à Marsiho emé lou coulègi dóu meme quartié lis an agu. Fau signala qu’aquéu Pres di Jouine es patrouna en coumun pèr l’Assouciacien Ventabrenenco e pèr l’Aeloc.

En mai d’acò signalaren lou proujèt que menon de coutrìo dous proufessour de Digno e de Niço, Sandre Arnaud e Ano-Marìo Sgaravizzi : « s’agis de courrespoundre touto l’annado entre li dos classo, que s’avisaran que soun pas soulet de parla la lengo, pièi de li fa se rescountra à mita-camin, dins la coumuno d’Anot, ounte se parlaran óuccitan, e troubaran que finalamen la lengo d’O s’assoucìo au plasé de se faire d’ami. »
De nombreux membres de Parlaren, en particulier, étaient venus à Ventabren fêter le majoral Courbet (photo MN)
De nombreux membres de Parlaren, en particulier, étaient venus à Ventabren fêter le majoral Courbet (photo MN)

Ecrit en graphie mistralienne, variété rhodanienne, avec les suggestions d'Alain Barthélemy

Le prix de l'oeuvre francophone a été décerné au professeur Henry de Lumley-Woodyear. Marseillais né en 1934, ce géologue et préhistorien. Durant les années 1990 il a dirigé le Museum d'Histoire Naturelle de Paris, puis le Laboratoire de préhistoire du Musée de l'Homme.

Mardi 1 Octobre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.