Aquò d'Aqui


            partager partager

Iòucòsò* au Còr de la Plana




Tokyo, Yokohama, Taipei...et Marseille. quel mois de mars!
Tokyo, Yokohama, Taipei...et Marseille. quel mois de mars!
Après Moussu T. e lei Jovents en septembre 2013, voici que Lo Còr de la Plana, autour de Manu Théron, termine une tournée asiatique.

Après un concert à Yokohama le 28 février, les voici à Taipei (la capitale de Taiwan) le 6 mars, et à nouveau le lendemain, pour deux concerts au National Chiang Kai-Shek Cultural Center.

A peine de retour chez elle à Nagoya, après un séjour à Montpellier, Naoko Sano a rejoint le groupe pour une conférence débat sur le thème de la « musique occitane » à Yokohama. La jeune professeure enseigne la langue et civilisation française à Nagoya.

Quant au Còr de la Plana, il est attendu le 22 mars. Il jouera alors « à la maison », au Babel Med à Marseille, avec deux autres groupes, napolitains, Assurd et Enza Pagliara.

*en principe ça signifie "bienvenue!" (ようこそ), mais, bon, on sera attentifs aux suggestions de ceux qui savent mieux... 

Dimanche 2 Mars 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.