Quarante ans après les Calandretas toujours vives

Le mouvement enseigne en occitan, avec les méthodes Freinet. Il ouvre les portes des écoles languedociennes ce samedi, et nous isolons deux établissements que vous pourriez aider à remplir leur mission.

Donnait-on cher de la peau de l'enseignement d'immersion en occitan, en 1979, quand le mouvement des Calandretas est né ?
Quarante ans après les Calandretas toujours vives





Imigrar/Despatria

Leis immigrats en Provença son mai diplomats que lei Provençaus - 15/10/2012

L’immigration amène en Provence de nombreux diplômés et aussi de nombreuses personnes sans aucun diplôme. 45% finissent par acquérir la nationalité française.

"Pas ges de problema d'integracion per mon paigrand" - 14/10/2012

Du Piémont à la Provence la proximité culturelle et linguistique a beaucoup compté pour la famille de notre collaborateur Reinat Toscano. Si l'immigration de la famille devait d'abord la nourrir. "Le bain linguistique occitan a aidé ma mère à bien réussir à l'école...en français", précise Reinat. L'ardeur au travail a fait le reste.
Leggere anche la versione in italiano e occitano
Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

« Bono annado… »

…bèn acoumpagnado ! » C’est-à-dire avec de bons amis ?…ou plutôt qu’elle vous procure longue vie ? Nos vieilles expressions sont peut-être à double sens. Fouillons, fouillons…

« Bono annado… »
Avèn coustumo de nous souveta bèn ritualamen à la debuto de chasco annado uno « Bono annado, (bèn) granado e (bèn) acoumpagnado ! ». Quant de cop l’avèn emplegado, aquesto espressioun, subretout iéu à moun age, e d’un biais tout machinau…


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.